Allô Père Noël : Comment les startups transforment la hotline du pôle Nord

« 3630 3630 Allô Père Noël », le numéro préféré des enfants nés dans les années 90 est toujours en service, mais pour combien de temps encore ? Si au bout du fil, les voix joyeuses des lutins malins et de leur patron sont toujours aussi réconfortantes, la ligne s’est vue remplacée dans le cœur des tout petits, par de nouvelles technologies, capables de fournir des expériences immersives toutes plus convaincantes les unes que les autres. 

  • Temps de lecture: 5 min
Allô Père Noël
DR // INA

Interprétée depuis plus de vingt ans par Roger Carrel, qui a également prêté sa voix aux personnages d’Astérix, de C3PO ou encore de Winnie l’Ourson au cours de sa carrière, la hotline a en effet pris quelques rides depuis sa mise en service. 

Deux décennies se sont écoulées depuis sa création et l’expérience est toujours identique... Au bout de quelques secondes, après le fameux bip sonore, la voix douce et joyeuse du Père Noël résonne et enchaîne les anecdotes à base de rennes capricieux, de hotte trop remplie et de cheminées pas assez larges. On y croirait presque ! Malheureusement, aucune conversation n’est envisageable, puisqu’il s’agit d’un simple enregistrement vocal sur un répondeur surtaxé. Et c’est sur ce cruel manque d’interactivité que le 3630 s’est fait rattraper par la concurrence.  

Si les millenials se contentaient très bien de ce modeste petit bout de magie il y a quelques années, il est moins certain qu’il suffise aux plus jeunes, nés en plein milieu de la révolution de l’IA et de l’avènement des réseaux sociaux. 

Le Père Noël s’adapte aux nouvelles technologies  

Habitués à avoir des smartphones et des tablettes entre les mains dès le plus jeune âge, les enfants d’aujourd’hui sont à priori un peu plus compliqués à impressionner. À cinq ans et demi, 54 % des petits Français utilisent déjà un ordinateur ou un téléphone portable, selon l’étude longitudinale française consacrée aux enfants, publiée en 2022 par le ministère de la Culture. Ils ont ainsi accès à des contenus tous plus innovants les uns que les autres, pour les faire rêver, il faut donc rivaliser de créativité. Une réalité que bon nombre d’entreprises ont identifié comme une opportunité ; elles se sont alors donné pour mission de faire perdurer la tradition du téléphone du Père Noël, en y apportant une touche de modernité.  

Et puisque les plus jeunes ont un smartphone et que leurs parents aussi, c’est via cet outil que ces entreprises proposent leurs services depuis déjà quelques années. Un sacré pas en avant pour le vieux bonhomme en rouge et blanc de 92 ans, popularisé par la marque Coca-Cola. Après avoir investi Google Voice, MSN et diverses boîtes vocales, il s’est créé un compte sur le deuxième réseau social, WhatsApp le plus utilisé en France, et c’est un véritable succès. 

L’intelligence artificielle séduit jusqu’au pôle Nord  

Épaulé par Bouygues Télécom, le Père Noël propose donc désormais d’interagir avec lui sur WhatsApp durant tout le mois de décembre, malgré son emploi du temps bien chargé. Et c’est le studio digital de l’agence BETC Fullsix qui s’est occupé de la mécanique à base d’intelligence artificielle, pour une expérience encore plus personnalisée que sa précédente édition, en 2022, qui avait déjà convaincu 800 000 utilisateurs. 

Ces derniers peuvent recevoir gratuitement des contenus vidéo et audio uniques de la part du Père Noël en envoyant un message, peu importe lequel, au 06 25 12 25 12. Les réponses sont générées par une IA qui intègre les éléments souhaités, comme le prénom de l’enfant par exemple. Bien que l’opérateur surfe sur la tendance à l’utilisation de l’intelligence artificielle générative ; force est de constater que la voix de ce Père Noël des temps modernes n’est pas aussi magique que celle de son prédécesseur, plus classique certes, mais moins robotique aussi. Les IA personnalisées, allant plus loin que les interactions textuelles, sont de leur côté encore aux prémices de leur évolution. 

En visio, à la TV, le Père Noël est sur tous les fronts  

Bouygues Télécom n’est pas la seule à avoir investi le business du téléphone du Père Noël. D’autres entreprises lui donnent aussi un coup de main, pour répondre aux nombreuses sollicitations des enfants. C’est notamment le cas du site Visioperenoel.com qui propose des visioconférences par le biais de la plateforme Zoom. En attendant le rendez-vous tant attendu, les tout petits sont invités à découvrir le monde du Père Noël en 3D, façon Google Street View, sur internet. Et si la forme est définitivement ultra-moderne, le fond reste néanmoins authentique, puisque ce sont de véritables acteurs qui interprètent la star de Noël. Après avoir pris connaissance des informations personnelles des enfants, confiées préalablement par les parents, ces derniers interagissent avec les petits le temps d’une histoire, dans leur costume rouge et blanc. 

En plus de la visio et des IA, de multiples autres options fleurissent aujourd’hui, pour entrer en contact avec le pôle Nord. Il existe notamment une chaîne TV éphémère, disponible durant la période des fêtes de fin d’année, lancée par Orange en 2019 pour ses abonnés. Elle diffuse différents formats mettant en scène l'homme à la barbe blanche et son équipe de lutins, donnant l’impression aux jeunes téléspectateurs de discuter avec lui, au chaud dans leur salon. Cette solution n’est qu’une goutte d’eau, dans l’océan de technologies déployées pour discuter, ne serait-ce que quelques instants, avec l’idole du mois de décembre.  

E-mail et réseaux sociaux, le Père Noël n’a jamais été aussi accessible  

En effet, outre la TV, certaines entreprises proposent également de lui écrire, comme petit-papa-noel.com, en lui transmettant un courrier électronique directement depuis le site. Là, ce sont donc les services postaux qui voient leur monopole menacé. Déjà détrônés par les e-mails pour les missives du quotidien, c’est maintenant au tour du Père Noël d’abandonner le papier et le secrétariat créé pour lui en 1960.  

Et si les initiatives les plus anciennes peinent à rester sur le devant de la scène, à l’image du 3630, certains, peut-être nostalgiques des méthodes du début du millénaire, sont bien décidés à les faire vivre le plus longtemps possible. Comme avec le numéro, non surtaxé cette fois, créé en 2017 par Gilles Sauvaire, un ingénieur en téléphonie. Le 04 22 52 10 10, gratuit donc, nous amène le temps d’une quinzaine de secondes sur le répondeur du Père Noël. L’enfant y est invité à laisser un message, en attendant le réveillon.  

Plus étonnant peut-être, depuis quelque temps un nouveau type d’influenceur est apparu sur les réseaux sociaux et notamment sur TikTok, une application utilisée par 45 % des enfants de 11 ans. La plateforme accueille, en effet, des papas Noël plus vrai que nature comme @Père Noël du nord, @pere_noelofficiel, etc. qui proposent des lives réguliers et adressent des messages personnalisés à ceux qui leur auront envoyé préalablement des « cadeaux » ; l’une des méthodes de monétisation mise à disposition sur TikTok.  

Alors, si l’intelligence artificielle peine encore à être pleinement convaincante en matière d’interactions vocales et vidéos, il existe tout de même une bonne dizaine de méthodes toutes plus inventives les unes que les autres pour faire rêver la génération Alpha. 

Gwendeline Jerad
Gwendeline JERAD Rédacteur web