3 conseils d'Éric Larchevêque pour lancer son business

Dans une interview accordée à Big média, Éric Larchevêque, membre du jury de l’émission « Qui veut être mon associé ? » et fondateur de la licorne Ledger, donne ses conseils pour entreprendre.  

  • 06 février 2024
  • Temps de lecture: 2-3 min
Eric Larcheveque

« Pour réussir, on n’est pas obligé d’avoir échoué ! », rappelle malicieusement Éric Larchevêque. Serial entrepreneur, le Francilien d’origine a notamment lancé la licorne française Ledger qui conçoit des solutions de sécurité pour les cryptoactifs. Depuis 2020 « investisseur » dans l’émission M6 « Qui veut être mon associé », il revient pour Big média sur trois conseils à garder en tête pour lancer son entreprise :  

« Une idée, ça n’a aucune valeur. Seule l’exécution compte ! » 

 

1. Échanger le plus possible autour de son projet de création d'entreprise

« Il faut se faire piquer son idée ! », ironise Éric Larchevêque. Si le conseil peut paraître saugrenu, il est essentiel pour le fondateur de Ledger. D’après lui, c’est en confrontant son idée aux critiques et jugements d’autrui qu’on consolide son projet, qu’on le fait mûrir. Et surtout, n’ayez crainte qu’on vous pique votre concept ! En effet, l’homme d’affaires en est persuadé : « Une idée, ça n’a aucune valeur. Seule l’exécution compte ! » 

2. Être entrepreneur, c'est savoir s'entourer de personnes de confiance dès le lancement de son activité 

« Il faut bien s’entourer, car entreprendre c’est très difficile », affirme Eric Larchevêque. D’après lui, il est préférable de se lancer à plusieurs pour être en mesure de faire face aux difficultés qui jalonnent le quotidien de tout entrepreneur. Il précise : « N’hésitez pas à prendre le temps nécessaire pour trouver le ou les bons associés. » 

3. Avoir le courage de démarrer sa propre entreprise

D’après le membre du jury de l’émission à succès « Qui veut être mon associé ?» c’est une erreur que de passer trop de temps à préparer son projet. « Il ne faut pas trop réfléchir, ça ne sert à rien de passer trop de temps avant de sauter le pas », explique Éric Larchevêque. Pour lui, si le business plan est important, rien ne remplace l’expérience réelle. « Il faut aller dans l’exécution, avancer, faire du prototypage. Bref, être dans l’action », conclut-il.  

 

Quelques informations sur Eric Larchevêque

  • Fin 2014, Éric Larchevêque crée Ledger, une plateforme qui permet d’acheter, échanger, sécuriser et faire fructifier des crypto-actifs. Cette entreprise, cofondée avec Joël Pobeda et Nicolas Bacca, devient en 5 ans le leader mondial dans le domaine des portefeuilles de cryptomonnaies et la 15ème licorne française, après avoir levé plus de 400 millions d’euros. 
  • Très attaché à Vierzon, il s'engage dans plusieurs projets liés à l’éducation dans la région Centre- Val-de-Loire. En 2020, Éric Larchevêque et son épouse fondent le Fonds de dotation Éric et Iveta Larchevêque dans le but de promouvoir des projets ludo-éducatifs et de renforcer la culture scientifique des jeunes de la région. En février 2022, il co-fonde ALGOSUP, une école d'informatique basée à Vierzon, qui se consacre à la formation de développeurs full stack en 5 ans, avec une approche novatrice et efficace.
  • En 2023, il collabore avec Le Crédit Agricole Centre Loire et la communauté de Vierzon Sologne Berry pour créer le B3 Village by CA, un incubateur de startups qui vise à fournir un environnement propice à l'accompagnement des projets entrepreneuriaux.
  • Depuis 2020, sa renommée dans le monde de l'entrepreneuriat lui a valu d'intégrer le jury de l'émission "Qui veut être mon associé ?" diffusée sur M6. Il participe actuellement à la 4ème saison de l'émission aux côtés de Tony Parker, Anthony Bourbon, Marc Simoncini, Delphine André, Jean-Pierre Nadir et Kelly Massol. Dans cette émission, de jeunes entrepreneurs tentent de convaincre un jury d'investisseurs de soutenir le développement de leur start-up.
     

Martin Ferron
Martin Ferron Rédacteur Web