L’aventure entrepreneuriale de Doria Ova, lauréate de 24h pour Créer 2022

Doria Ova, passionnée d’ESS a pris le temps de muscler son projet professionnel depuis sa participation au hackathon 24h pour Créer, en décembre 2022. Aujourd'hui entrepreneure à impact, elle revient sur son aventure de lauréate et son année 2023, inspirée par l’expérience de ce concours de haute intensité. 

  • 26 octobre 2023
  • Temps de lecture: 5 min
Doria-Ova-Ovina

Spécialisée dans le domaine de l’ESS, Doria Ova est en passe de voir son premier projet aboutir. Après avoir remporté 24h pour Créer en décembre dernier, un hackathon de haute intensité durant lequel les participants construisent en équipe une entreprise, la jeune femme embrasse pleinement sa passion pour l’entrepreneuriat à impact.  

Confirmer son envie d’entreprendre avec 24h pour Créer  

Participer à l’aventure intense de 24h pour Créer a permis à Doria Ova d’affirmer son caractère de bâtisseuse d’entreprises. Aujourd’hui convaincue d’être sur la bonne voie, la participante à l'édition 2022 de 24h pour Créer, a depuis quitté les bancs de l’école pour se consacrer pleinement à la finalisation de ses projets, qui lui trottent dans la tête depuis l’adolescence. 

Si les souvenirs de lycée peuvent être anecdotiques, pour Doria Ova, c’est un peu différent. C’est durant cette période qu’elle prend conscience du monde qui l’entoure et qu’elle fait, sans vraiment s’en rendre compte, ses premiers pas d’entrepreneure en élaborant, déjà, quelques projets Elle raconte : « J’étais en seconde et l’un de mes professeurs nous a proposé un exercice un peu particulier, durant lequel je me suis retrouvée face à la réalité du monde qui nous entoure. C’est la première fois que j’ai été aussi brutalement frappée, par la misère et la détresse humaine. »  

Depuis, Doria Ova est animée par l’envie de devenir une « entrepreneure à impact », c’est-à-dire qu’elle a pour ambition de « construire des entreprises qui ont du sens, qui ont une valeur humaine et sociale, qui pourront aider les personnes qui en ont le plus besoin. » Pour y parvenir, elle travaille d’arrache-pied ; un rythme similaire à celui du hackathon entrepreneurial portée par Bpifrance auquel elle a participé l’année passée. 

24h pour Créer : Une aventure entrepreneuriale qui se prolonge  

24h pour Créer permet de se rendre compte de la réalité de l’entrepreneuriat, de ses difficultés et des opportunités qu’il comporte aussi. La gagnante de l’édition 2022 se souvient de cette expérience intense, comme d’une aventure avant tout humaine. « Je me suis rendu compte que je n’avais pas forcément besoin de tout maîtriser. Je peux construire des projets auxquels je crois, sans pour autant devoir maîtriser l’entièreté des compétences qu’ils nécessitent pour leur production. Je peux m’entourer de personnes qui ont ces compétences. »  

Oratos, l’entreprise gagnante que Doria et son équipe ont mis sur pied durant cette journée de concours entrepreneurial, avait pour sujet l’énergie ; un domaine auquel la passionnée d'ESS était jusqu’alors étrangère. Elle explique : « Je ne connaissais rien à ce secteur d’activité. Je me suis rendu compte que je pouvais m’investir dans des projets, même si je ne les maitrisais pas de A à Z. En travaillant main dans la main avec les bonnes personnes, je n’ai pas besoin de me limiter en fonction de ce que je sais faire ou non. »  

Oratos avait pour objet de permettre à chacun de pouvoir consulter sa consommation d’énergie en temps réel. La valeur ajoutée du projet : permettre aux usagers de mesurer la consommation d'énergie appareil par appareil. 

Si l'aventure Oratos n'a pas perduré après le concours, l'équipe de Doria Ova  n’abandonne pas définitivement l’idée d’y revenir un jour. Toujours en contact avec ses partenaires d’un jour, elle décrit 24h pour Créer comme une véritable opportunité de réseautage. Un pan de l’entrepreneuriat qu’elle considère d’ailleurs comme un élément essentiel à la réussite de ses projets. « C’est important de rencontrer des gens, pour apprendre, pour associer ses compétences à celles de profils différents, pour partager nos expériences, faire avancer nos projets aussi. »  

Donner vie à ses projets après 24h pour Créer 

Si la dimension humaine est définitivement essentielle à la réussite d’une expérience entrepreneuriale, il ne faut cependant pas négliger l’importance des outils utilisés. Doria Ova confie avoir conservé les méthodes utilisées lors du concours, qu’elle a remporté : « Pour créer une entreprise, même dans le cadre d’une aventure comme celle-ci, il faut une certaine organisation. D’abord, on peut se fixer des règles, pour assurer un bon fonctionnement d’équipe et garder à l’esprit que l’on travaille avec des humains. » Elle poursuit : « Ensuite, c’est important de suivre une méthodologie pour construire les bases de l’entreprise. Bpifrance Création propose des outils tels que des Canvas de business model que j’ai utilisé pendant le concours, mais que j’utilise aussi dans la construction de mes propres projets actuellement. » 

Ensuite, si l’équipe est d’une aide précieuse, son propre état d’esprit joue un rôle déterminant dans la carrière d’un entrepreneur. Doria explique : « C’est en participant à des expériences comme 24h pour Créer qu’on peut se rendre compte de nos forces et de nos faiblesses, si l’on est résistant au stress, si l’on est fait pour travailler seul ou en équipe. » Elle rappelle aux prochains participants que cette aventure « est l’occasion de mettre de côté toutes leurs croyances et d’en apprendre plus sur eux-mêmes, qu’ils terminent le concours lauréat ou non. » 

Impatiente de découvrir les projets de l’édition 2023, Doria encourage celles et ceux qui veulent entreprendre aujourd’hui et, comme elle, construire des projets qui ont du sens pour eux. Une réflexion qui fait écho à la binarité du choix entrepreneurial qu’elle note. Elle explique : « La jeune génération est au fait du monde qui l’entoure et comme moi elle fait des constats, qui la mène parfois à vouloir donner vie à ses propres idées. D’un autre côté, il y a ceux qui ne sont pas satisfaits de l’expérience salariale, qui, je crois, ne les séduit plus, parce que ce mode de vie qu’elle offre ne colle pas avec ce qu’ils recherchent. »  

L’aventure 24h pour Créer revient le vendredi 17 et le samedi 18 novembre 2023 dans cinq grandes villes de France pour sa 3e édition pentagonale. Elle investira Arras, Maisons-Alfort, Metz, Saint-Etienne et Poitier en simultané. 

Gwendeline Jerad
Gwendeline JERAD Rédacteur web