Dune, Valérian, Burger Quiz… Anthony Pho dévoile son quotidien de cascadeur

Retrouvez la discussion « Au Calme » entre Anthony Pho, cascadeur professionnel, et le journaliste Simon Tachdjian. Lors de cette interview, Anthony Pho nous révèle les dessous du métier. 

  • 02 juin 2022
  • Temps de lecture: 2 min
anthony pho

« Au calme », c’est une discussion avec une personnalité inspirante qui nous raconte un bout de son histoire, de ses expériences et nous en apprend plus sur son secteur d’activité. Aujourd'hui, on parle du parcours d’Anthony Pho, cascadeur professionnel, spécialisé dans les combats.

« Dans le milieu de la cascade, c’est compliqué de durer dans le temps »

Dès le plus jeune âge, Anthony Pho se passionne pour les arts martiaux. Ses modèles sont Jackie Chan, Bruce Lee ou encore Jet Li. Pourtant, rien ne le prédestinait à suivre les traces de ses idoles. « J’étais en master d’informatique quand j’ai rencontré des cascadeurs qui m’ont fait entrer dans cet univers ». Si aujourd’hui, des écoles existent en France, comme le Campus Univers Cascades, à l’époque où il débute, tout se joue au réseau. « J’avais un pote qui connaissait un pote qui connaissait un pote dans le milieu de la cascade ». Il obtient son premier rôle dans le film From Paris with love avec l’acteur John Travolta. Depuis, Anthony Pho est apparu dans de nombreuses grosses productions comme Dune, Lucy, Valérian et bien d’autres.

Si le cascadeur continue d’exercer son métier à plein temps, il admet être chanceux : « Dans le milieu de la cascade, c’est compliqué de durer dans le temps. En général ceux qui perdurent sont ceux qui ont été pris sous l’aile d’un régleur cascade ». Ce dernier a pour mission de former les équipes conformes aux demandes des productions de films. C’est d’ailleurs la suite logique pour un cascadeur, de devenir, à terme, régleur cascade. « J’assiste de plus en plus mon mentor, Manu Lanzi, mais ce que j’aime aussi faire, c’est organiser les chorégraphies de combat ». Si le cascadeur tend à diversifier son activité, il espère pour l’instant continuer de vivre de sa passion. « Mon rêve serait de pouvoir tourner avec Jackie Chan ».