Noël en entreprise : quand Christmas party rime avec écologie

Recyclage, récupération, zéro déchet… à Noël aussi les entreprises doivent montrer l’exemple et organiser des festivités respectueuses de l’environnement. De la décoration aux cadeaux, en passant par le sapin fait maison, Big média vous offre ses astuces pour organiser un Noël écolo au bureau.

  • 21 décembre 2023
  • Temps de lecture: 2-3 min
Noël en entreprise : quand Christmas party rime avec écologie
© Bridget Jones (Universal Pictures / Miramax Films)

Les fêtes de fin d’année approchent, Christine et Jean-Pierre du comité d’entreprise viennent à l’instant de vous convier à la prochaine Christmas party. Vous entrevoyez déjà les gobelets en plastique, la déco Made in China et le sapin de 2,50 mètres coupé en forêt de Rambouillet ? Pas de panique, on vous explique comment éviter de déroger à vos principes et organiser un Noël écoresponsable

On fabrique son propre sapin de Noël 

Un Noël d’entreprise sans sapin pour lutter contre la déforestation ? Impensable ! Qui osait organiser un séminaire sans programmer la fameuse « dernière soirée » ? Clairement personne. Si les sapins artificiels demeurent plus écologiques que les « vrais », en 2023, la tendance est à la fabrication de son propre arbre de Noël. En bois, en tissu ou même en dessinant au feutre posca sur un miroir, toutes les initiatives seront bonnes pour émerveiller vos collègues, tout en protégeant la planète bien entendu. Et finalement, rien de tel qu’un atelier DIY de fabrication de sapin pour décompresser après une année harassante, libérer votre créativité et souder les équipes.

On oublie la vaisselle jetable 

C’est le Noël de votre entreprise, pas les 30 ans de votre pote Loïc organisé dans une salle des fêtes à Poitiers. Alors on enterre (façon de parler) les gobelets rouges, les assiettes en carton et les couverts en plastique. Place à la vraie vaisselle, celle qui casse mais qui devrait résister au moins quelques heures si vous avez prévu de quoi satisfaire l’estomac de vos convives. Vous pouvez d’ailleurs égayer vos assiettes blanches à l’aide de peinture ou de feutres spécialement conçus pour décorer la céramique. Et pour celles et ceux que les corvées du lendemain effraient, la vaisselle et les couverts comestibles s’avèrent être une option parfaite, gourmande et on ne peut plus écologique. 

On organise un repas écoresponsable 

Si les dîners composés de restes sont à la mode, ne poussez pas le bouchon trop loin, on veut tout de même se faire plaisir. Optez pour des produits locaux et de saison, histoire de réduire votre empreinte carbone et soutenir l’agriculture locale. Idem pour les boissons en privilégiant les contenants en verre. N’oubliez pas de proposer un apéritif et/ou des plats végétariens pour ne pas froisser votre responsable RSE, ni les quelques salariés vivant dans le 9e arrondissement de Paris. Enfin, essayez de planifier soigneusement les quantités pour limiter au maximum le gaspillage (coucou Phenix) et encouragez les participants à emporter les restes s’ils le souhaitent. Ça peut toujours servir en rentrant à 5h du matin.

On offre des cadeaux durables 

Ah les fameux secrets santa à 10 euros, toujours une belle occasion d’offrir des cadeaux inutiles dégotés chez Hema ou sur Amazon. Pas vraiment une alternative écologique, c’est peu de le dire. Cette année, on active ses méninges ou, au choix, on s’échauffe les phalanges. On pense Made in France avec ces quelques idées de cadeaux. Ou encore mieux, on produit soi-même un magnifique présent à offrir à ses collègues. Et si vous n’êtes pas inspirés, pensez à Wecando et offrez plutôt de l’immatériel : cours de cuisine, place de concert ou la courue séance de flottaison pour méditer en eau salée. Vous n’avez désormais plus aucune excuse pour vous ruer chez Gifi acheter un pull de Noël. 

On pense transport eco-friendly pour repartir chez soi 

Il est 5h, Paris s’éveille, et il est fortement probable que vous ayez grandement sommeil, après avoir festoyé écoresponsable toute la nuit. Mais attention, ce n’est pas le moment de perdre ses beaux petits points green accumulés au cours de la soirée. Poursuivez cet élan écolo sans commune mesure en ayant en tête que there is no planete B avant de repartir à votre domicile. Vélo, trottinette, marche, transport en commun, voire covoiturage pour les plus fous, tous les moyens seront bons pour terminer en beauté ce Noël d’entreprise. Qui restera dans les annales à tous les niveaux, soyez-en certain.

Simon NAPIERALA
Simon Napierala Redacteur web