My Diabby simplifie le parcours de soins des diabétiques

A l’origine d’un dispositif médical de télésurveillance spécialisé dans la prise en charge des diabètes gestationnels et de type 1 et 2, myDiabby Healthcare a su s’imposer auprès de nombreux professionnels de santé et patients. 

  • 19 décembre 2022
  • Temps de lecture: 2 min
My Diabby simplifie le parcours de soins des diabétiques

Comment faciliter le suivi des patients atteints de diabète par les équipes médicales, en dehors des consultations programmées avec les différents professionnels de santé ? Fondée en 2014 par Anastasia Pichereau et Pierre-Camille Altman, la plateforme myDiabby a pour objectif de compléter le parcours de soin habituel assuré par les infirmières par mail et par téléphone. Améliorant la qualité de vie des patients et simplifiant le travail des professionnels de santé, l’entreprise permet aux diabétiques de suivre en continu et à distance leurs données médicales et de communiquer plus facilement avec leur médecin. 

La solution repose sur l’élaboration d’un outil numérique sécurisé. Historiquement développé pour le diabète gestationnel, la plateforme a étendu son suivi auprès des diabétiques de type 1 et 2 en 2017, pour faire face à une demande croissante de la part des équipes médicales, qui pointent l’importance de simplifier le parcours de soin dans la diabétologie et des patients. En 2021, ils représentaient 5,3 % de la population française.  

"Nous avons ajouté des fonctionnalités au fil des besoins et des retours d’utilisation sur le terrain” 

« Nous n’avions pas de cahier des charges prédéfini, nous avons ajouté des fonctionnalités au fil des besoins et des retours d’utilisation sur le terrain » déclare Anastasia Pichereau, présidente et cofondatrice de l’entreprise. Pour l’entrepreneure, l’idée n’est pas de vendre une plateforme aux équipes médicales mais de la construire avec elles. Imaginée par ces mêmes professionnels, des spécialistes de la e-santé et des experts du suivi du diabète, la plateforme myDiabby Healthcare est également développée en coordination avec les autorités de santé afin de rentrer dans un cadre réglementaire tout en restant en phase avec les attentes du terrain. Cette étape a permis aux professionnels de santé « de prescrire sereinement la plateforme, un dispositif médical contrôlé et qui respecte les critères de qualité et de sécurité ». 

Si une partie des médecins approchés par l’entreprise a déjà adopté la plateforme, d’autres ont besoin de plus de temps et pour la découvrir, imaginer les nouveaux parcours de soin, réfléchir à la réorganisation de leurs services ou encore questionner les responsabilités engagées. « Nous avons reçu des questions légitimes, face à ce qui est considéré comme une nouveauté. Le volet formation est très important pour nous et il s’appréhende au cas par cas ». Entre un cabinet médical, un petit hôpital et un hôpital public, les besoins sont en effet très différents. La plateforme offre plusieurs fonctionnalités, qui peuvent être plus ou moins utiles selon les acteurs. L’accompagnement joue alors un rôle essentiel. 

logo big média
Big média Rédacteur web