Coup d’accélérateur sur le marché de la recharge électrique

Afin d’accompagner l’essor des voitures électriques et hybrides rechargeables, le développement de la recharge électrique est devenu primordial. Retour sur l’évolution d’ un marché en pleine croissance. 

  • 09 février 2024
  • Temps de lecture: 5 min
Recharge électrique

Tout est mis en œuvre pour y conduire…les automobilistes. Alors que l’Union européenne a validé en mars dernier la fin des voitures thermiques en mars 2035, 1,5 million de véhicules électriques ou hybrides rechargeables circulaient déjà en France fin 2023. Récemment,  Electra, la start-up française spécialisée dans la construction de bornes de recharge ultra-rapides, vient de réaliser une levée de fonds historique (304 millions d’euros) dans le domaine de la recharge électrique en France, faisant entrer le fonds de pension Néerlandais PGGM et Bpifrance à son capital. Bref, rien ne pourrait arrêter la transition énergétique.  

Des bornes de recharge de plus en plus nombreuses

Plus de recharges accessibles dans l’espace public…

Fin décembre 2022, la France disposait de 82 107 bornes de recharge ouvertes au public pour les véhicules électriques, ce qui correspondait à une évolution de 53 % en un an*. Un an plus tard, fin décembre 2023, elle en compte plus de 118 009, soit une augmentation de 44 % en un an. Une progression rapide afin d’encourager, mais surtout de faciliter, l’adoption du véhicule électrique aux automobilistes. 

Une évolution largement soutenue par le gouvernement qui a mis en place de nombreuses mesures pour accompagner le déploiement de ce marché : prise en charge jusqu’à 75 % des coûts de raccordement au réseau, bouclier tarifaire pour les recharges de véhicules électriques, dispositif de complément de rémunération à la recharge, obligation d’équipement sur les parkings…

L’objectif ? Atteindre les 400 000 points de recharge, dont 50 000 en recharge rapide, ouvertes au public à l’horizon 2030. 

…mais aussi à domicile

Sachant que 92 % des utilisateurs de véhicules électriques se rechargent à domicile selon un sondage réalisé par Enedis et BVA (février 2021) mais que ce chiffre chute à 56 % pour les habitants d’immeuble collectif, le gouvernement a mis en place des aides spécifiques (crédit d’impôt, TVA réduite à 5,5% pour l’installation, programme Advenir pour le financement de bornes de recharges électriques, préfinancement des installations de recharges collectives etc…) pour les copropriétés, afin d’assurer le déploiement des bornes et permettre à tous les utilisateurs de se recharger chez eux. Aujourd’hui, plus de 6 000 copropriétés en France sont déjà équipées d’infrastructures collectives de bornes de recharge, et plus de 18 000 copropriétés ont un projet en cours**.

Au total, un nombre conséquent de points de recharge 

Enfin, en tout, la France compte plus de 1 700 000 points de recharge sur l'ensemble du territoire, si on prend en compte les bornes privées en entreprises et celles installées chez les particuliers**.

Un dispositif qui fait de la France l’un des trois pays les mieux équipés d’Europe « La France fait mieux que l’Allemagne en termes de nombre de points de recharge. Elle se place ainsi en deuxième position des pays de l’Union européenne les mieux équipés, derrière les Pays-Bas »  précise l’Avere-France dans son communiqué. 

Des recharges plus rapides

Aussi, l’expérience de la recharge est de plus en plus satisfaisante. Les recharges rapides et ultra-rapides se développent à grand pas. En effet, début octobre 2023, la France compte environ 18 000 bornes haute puissance dont près de 7 800 en ultra haute puissance (supérieure à 150 kW), permettant une recharge en moins de 20 minutes**.

Dès lors, à l’augmentation du nombre de points de recharge, s’est ajouté la progression de la capacité de recharge, si bien qu’en France, la puissance totale atteinte fin décembre 2023 était de 4 309 255 KW disponibles. Un chiffre conséquent, mais surtout bien supérieur aux 2 212 391 kW, enregistrés seulement un an auparavant. (Avere-France)  

Un service amélioré

De leurs côtés, les calculs d’itinéraires grand public s’adaptent. L’opérateur Waze intègre des cartographies de bornes et la planification d’itinéraires pour véhicule électrique dans son application. Bison Futé, lui, a mis en place une carte interactive en temps réel permettant de connaître l’existence et la disponibilité des stations de recharge pour véhicules électriques en service. 

Une évolution soutenue par les aides de l’Etat

Enfin, l’Etat continue son programme d’aides financières et a annoncé fin 2023 :
-    200 millions d’euros supplémentaires au travers du programme Advenir. 
-    Concernant l’appel à projet soutien au déploiement de stations de recharge pour les véhicules électriques du programme France 2030 :  après la sélection en janvier 2023 de sept premiers lauréats pour un montant d’aide global de 38 millions d’euros, une nouvelle aide de 68 millions d’euros pour les lauréats de la deuxième relève. 

La transition vers la mobilité électrique est sur la bonne voie ! 

*selon le baromètre national des infrastructures de recharge ouvertes au public, déployé par le Ministère de la Transition écologique avec l’Avere-France sur la base de données de Gireve 
**source Dossier de presse du gouvernement - octobre 2023

Amélie Fonlupt
Amélie Fonlupt Rédactrice Web