“Comment pourrais-je ne pas être fier de la floraison de startups quantiques basées sur mes travaux” Alain Aspect, physicien

De son petit village de Gascogne au très prestigieux prix Nobel de physique, Alain Aspect a mené une grande révolution dans le monde de la physique quantique. Un petit tremblement de terre qui, en plus de mettre un terme à l'un des plus grands débats scientifiques de l'histoire, a ouvert de nouvelles portes à l'entrepreneuriat français. 

  • 03 janvier 2024
  • Temps de lecture: 2-3 min
Alain Aspect

1927, cinquième congrès Solvay sur le thème des électrons et des protons. Les moustaches d’Albert Einstein frisent face à un Niels Bohr qui tient fermement ses positions. Les deux pères fondateurs de la physique quantique ne sont pas d’accord quant au phénomène d’intrication quantique. Leur rivalité, d’ordre uniquement intellectuel, persistera comme l’un des débats dans le domaine de la physique les plus mythiques de notre histoire… Jusqu’à Alain Aspect et ses travaux révolutionnaires, qui vont mettre fin aux tergiversations de ces deux prédécesseurs.  

Prix Nobel de Physique 2022, professeur à l'Institut d'Optique - Université Paris-Saclay et directeur de recherche au CNRS, Alain Aspect s’est exprimé sur la scène du Bang, à l’occasion de Big 9 en octobre dernier. Ce grand cerveau de notre siècle, qui a bouleversé le monde de la physique quantique il y a de ça quelques années, est revenu sur son parcours, ses réussites et la place de la scolarité dans cette dernière réussite en tant que physicien émérite. 

Le courage et la passion pour réussir 

Comme d’autres avant et après lui, Alain Aspect a quitté son sud natal pour la capitale et y terminer ses études. L’un des plus grands physiciens de notre époque ? Un euphémisme, quand on sait ce pourquoi il a reçu, au côté de l’Américain John F. Clauser et de l’Autrichien Anton Zeilinger, le prix Nobel de Physique, il y a un peu plus d’un an déjà. En effet, c’est grâce à ses travaux et à ceux de ses deux confrères que l’on a enfin pu mettre un point final au débat historique entre Einstein et Bohr, sur le phénomène d’intrication quantique ou, dit bien plus simplement, le lien existant entre deux particules intriquées (connectées entre elles).  

Si le discours d’Alain Aspect sur la scène du Bang se révélera présent sûrement assez technique pour les plus néophytes d’entre nous, il n’en reste pas moins inspirant pour tout un chacun. Passionné, il raconte avec entrain son amour pour la science et la fierté qu’il tire de ses réussites. Il ne s’est pas laissé décourager par le monument de la physique auquel il s’est attaqué des années auparavant, et a fini par résoudre ce qu’Einstein et Bohr eux-mêmes n’avaient pas réussi à démêler définitivement. Comme quoi, tout est possible !  

D’Einstein aux supercalculateurs  

Alain Aspect a contredit Albert Einstein, et corrobore la version de Niels Bohr faisant faire un pas de géant à la physique quantique, et faisant bondir du même coup l'industrie française dans ce domaine d'avenir. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des pères de l’informatique quantique, grâce à laquelle se sont notamment développé les supercalculateurs nouvelle génération. Ce sont eux, entre autres, qui permettent de poursuivre la course à l'intelligence artificielle. Après lui, et grâce à ses travaux, différents projets ont en effet vu le jour. C'est le cas de la startup Pasqal, spécialisée dans l’informatique quantique. Cofondée par le lauréat lui-même et concurrente de Quandela, elle est le fruit direct de ses récentes découvertes scientifiques. 

Porté vers l’avenir et les récentes réussites de sa jeune pousse, Alain Aspect n’oublie cependant pas d’où il vient et son rôle de professeur. Il partage sur scène la fierté qu’il a de voir certains de ses anciens étudiants se lancer dans l’entrepreneuriat, ou baser leurs projets sur les résultats de ses recherches sur l’intrication quantique. Un point qui le touche particulièrement, puisqu’il considère lui-même ses professeurs et l’enseignement qu’il a reçu plus jeune comme le terreau de sa réussite en tant que scientifique. Il se souvient encore de ses instituteurs de l’école primaire d’Astaffort, qui lui ont donné le goût des sciences et de son professeur de physique du lycée d’Agen, sans qui, il en est persuadé, son histoire aurait été toute différente.  

Gwendeline Jerad
Gwendeline JERAD Rédacteur web