Cybersécurité et environnement : vers une transition éco-responsable des systèmes IT en entreprise

La cybersécurité a un impact sur l'environnement, comme toute composante du digital. Cependant, il existe des mesures pour l’atténuer. La société de conseil en management Wavestone, dans son rapport sur la "cybersustainability", donne les clés nécessaires à la réduction de l'empreinte carbone des mesures IT (Information Technology), sans pour autant compromettre la cybersécurité, aujourd’hui essentielle aux entreprises.

  • 08 février 2024
  • Temps de lecture: 2-3 min
cybersecurite

En 2023, une entreprise sur deux était victime d’une cyberattaque selon l’ANSII. La société de conseil en management Wavestone, dans son rapport sur la "cybersustainability" publié en ce début d’année, met à jour cette problématique moderne. En effet, s’il apparait comme nécessaire de sécuriser les infrastructures IT, il ne faut cependant pas oublier que les enjeux environnementaux font également partie des priorités d’aujourd’hui et de demain. Diminuer l’empreinte carbone de ces activités informatiques est donc tout aussi important.  

La cybersécurité : indispensable, mais maîtrisable 

Les chiffres révélés par Wavestone à ce sujet sont sans équivoque. La cybersécurité représente en moyenne 5,7 % des budgets IT des entreprises. Une part non négligeable donc, et qui tend, sans aucun doute, à augmenter, au rythme des évolutions technologiques.  

Cependant, cette attention portée à la sécurité a des conséquences. Les activités liées à cette dernière, peuvent représenter jusqu'à 17 % de l'empreinte carbone de ce même budget IT. Des émissions qui ne sont pas sans risque pour le futur de la planète et qui méritent d’être prises en considération. Notamment, pour faciliter la tâche des professionnels qui souhaitent se conformer aux enjeux d’éco-responsabilité actuels, tout en conservant un système de sécurité de qualité. Un objectif de taille, certes, mais rendu possible par de nouveaux outils, comme celui que propose Wavestone dans son dernier rapport.

cybersecurite stat

Vue du rapport Wavestone de janvier 2024

La cybersécurité : pour et contre l’environnement 

La méthodologie proposée par Wavestone offre un nouveau cadre, et des solutions jusqu’ici inexistantes, pour quantifier et, surtout, réduire l’impact de la cybersécurité sur l’environnement. Elle ouvre ainsi la voie à des pratiques en adéquation avec les problématiques actuelles, en tenant compte des différents paramètres sécuritaires auxquels les entreprises sont confrontées sur le terrain. 

En effet, si les entreprises se dotent de systèmes tous plus performants les uns que les autres, et donc potentiellement polluant aussi, c’est avant tout parce que les risques auxquels elles sont confrontées sont grands. Les systèmes de sécurités constituent de véritables boucliers quant à de nombreux risques, et dangers du numériques. Et parfois, aussi surprenant que cela puisse paraitre, ces derniers protègent directement l’environnement.  

En effet, certains pirates visent des entités comme le SIAAP (Le syndicat interdépartemental d’assainissement de l’agglomération parisienne) – comme cela a été le cas l’hiver dernier - et font craindre des désastres écologiques à grande échelle, tels que des contaminations, des fuites d’eaux usées, etc.  

Ainsi, la cybersécurité, est, parfois, aussi essentielle que néfaste à la sauvegarde de notre planète. 

Le nouvel outil Wavestone : atténuer l'impact de la cybersécurité sur l'environnement 

Un rôle à double tranchant donc, mais qui n’a pas été reconnu tout de suite. La cybersécurité n'a pas toujours été comptabilisée en tant qu'impactante sur l'environnement  

Wavestone, en sa qualité de spécialiste du domaine et plus particulièrement du concept de "cyber sustainability" dont elle est la créatrice, fait office de précurseur dans ce domaine. Cette dernière fait en effet de la réduction de l'impact environnemental des mesures IT, sans compromettre la cybersécurité, sa priorité. 

La méthodologie développée par la société de conseil pour aider les entreprises à amoindrir les effets de leur système informatique sur la planète, consiste à évaluer l'impact environnemental de la cybersécurité à partir d’un questionnaire complet. Ce dernier permet de mesurer la situation actuelle des équipes cyber au sein d’une entreprise. 

questionnaire

Vue du rapport Wavestone de janvier 2024

 

Ce questionnaire, élaboré en collaboration avec le Campus Cyber (initiative gouvernementale travaillant à bâtir un monde numérique sans risque), vise à mesurer l'impact environnemental des activités et opérations de cybersécurité et identifier des pistes d'actions spécifiques, pour diminuer leur impact.

cybersecurite avenir

Vue du rapport Wavestone de janvier 2024

 

Lire le rapport complet 

Gwendeline Jerad
Gwendeline JERAD Rédacteur web