Qui sont ces entrepreneurs Français de moins de 30 ans qui cartonnent dans le monde ?

Ils ont moins de 30 ans et évoluent dans les secteurs de la HealthTech, la French Touch ou encore le Newspace à l’échelle mondiale. Mais qui sont les 15 Français parmi les 300 jeunes entrepreneurs les plus influents de leur génération selon le magazine Forbes ?  

  • Temps de lecture: 4 - 5 min
moins de 30

Leur moyenne d’âge : 27 ans. Leur leitmotiv : résoudre une problématique ou changer le monde. Leur point commun ? Ils font tous partie du nouveau classement Forbes des jeunes entrepreneurs européens de moins de 30 ans qui ont su faire bouger les lignes de leurs secteurs d’activité respectifs. 58 % d’entre eux sont des hommes contre 41 % de femmes et totalisent plus de 2 milliards de dollars de fonds levés. Parmi eux, 15 jeunes entrepreneurs français se démarquent. 

Ceux qui s’engagent pour la planète et les Hommes 

 

François des Beauvais, 29 ans, cofondateur de Pyxo 

C’est en 2018, que François des Beauvais et son associé Benjamin Peri décident de lancer Pyxo afin de lutter contre l’usage des emballages plastiques, notamment dans l’agroalimentaire et la vente à emporter. Si à l’époque la démarche ne semble pas séduire les géants de la grande distribution, ils se tournent pourtant massivement vers l’entreprise parisienne après l’adoption par le parlement de la loi anti-gaspillage, obligeant les restaurants à passer aux contenants alimentaires réutilisables d'ici janvier 2023.  
Aujourd’hui, la startup aide des entreprises telles que McDonalds, Sodexo ou Transgourmet dans leur transition vers le zéro plastique.  

Rachel-Flore Pardo, 28 ans, cofondatrice de Stop Fisha 

Avocate au Barreau de Paris, co-autrice de #CombattreLeCybersexisme et ex-membre du cabinet du ministre de la Cohésion des territoires, Rachel-Flore, accompagnée de douze autres co-fondatrices, crée l'association Stop Fisha, en mars 2020, en plein confinement. Le constat est alors sans appel : 40 % des femmes de moins de 50 ans ont déjà subi des attaques répétées sur les plateformes sociales en ligne. Parmi elles, 22 % ont entre 18 et 24 ans. Afin de leur venir en aide, Stop Fisha agit en traquant les auteurs d’attaques sexistes, en les dénonçant et en apportant une aide juridique aux victimes. Deux ans après sa création, l’association a déjà accompagné des milliers de victimes, en ligne et sur le terrain.  

Alexandre Attia, Julien Vidal et Elie Zerbib-Attal, 28 ans, cofondateurs d’AZmed 

Être interne en gynécologie et monter une entreprise, c’est possible ! La preuve avec Elie Zerbib-Attal qui lance en 2018 AZmed pour repenser le marché de l'analyse radiographique. Entouré de ses deux cofondateurs, Julien Vidal et Alexandre Attia, il développe Rayvolve, un logiciel de détection et de localisation des fractures osseuses. Aujourd’hui, l’entreprise équipe près de 160 services de radiologie dans 9 pays.   

Evan Kervella, 27 ans, cofondateur de Chipiron 

C’est au cours du programme Entrepreneur First qu’Evan Kervella, jeune centralien de 27 ans, croise la route de Dimitri Labat, 31 ans, physicien normalien. Ensemble, les deux jeunes hommes souhaitent généraliser l’usage de l’IRM avec la conception d’une machine portable pour un dixième des prix actuels. Capable de passer dans un couloir ou un ascenseur, cette dernière peut donc être proposée à des services ou des secteurs qui, auparavant, ne pouvaient pas se permettre son utilisation comme par exemple les ambulances. Autre atout majeur : cette technologie est beaucoup plus accessible financièrement pour de nombreux pays en développement. 

David Henri et Paul Lascombes, 28 ans, cofondateurs d’Exotrail 

En 2015, alors qu’ils sont encore étudiants à Polytechnique, David Henri et Paul Lascombes travaillent sur un projet étudiant pour concevoir un dispositif de micro-propulsion. Sept ans plus tard, Exotrail, l'entreprise née de ce projet, développe un système propulsif pour nanosatellites et propose également des solutions de mobilité pour le secteur spatial. Cette technologie permet notamment à des constellations de petits satellites de se déplacer dans l’espace et d’accéder à de nouvelles orbites auparavant inatteignables et d’en améliorer les performances.  

Aujourd’hui, notamment grâce à son partenariat avec SpaceX afin de lancer un véhicule spatial capable de transporter et déposer des minisatellites à des positions bien précises, l’entreprise semble bel et bien en route vers les étoiles. 

 

Ceux qui ont fait le choix de démocratiser des marchés de niche 

 

Mory Sacko, 29 ans, chef cuisinier 

Depuis son passage derrière les fourneaux de Top Chef en 2020, le jeune chef Mory Sacko, n’en finit pas de faire rayonner sa cuisine multiculturelle. Après l’obtention d’une première étoile pour son restaurant parisien Mosuke, il s’est récemment associé à la maison de couture Louis Vuitton pour ouvrir d’ici la fin du mois de juin 2022, le premier restaurant de la griffe à Saint Tropez, avec comme toujours, une carte tournée vers le voyage et la cuisine africaine. 

Alexis de Bernede et Marius Jacob-Gismondi, 23 et 24 ans, marchands d’art et cofondateurs de Darmo Art 

Amis d’enfance et passionnés d’art, Alexis de Bernede et Marius Jacob-Gismondi, décident en mars 2018, de lancer la plateforme Darmo Art. Leur objectif : fédérer une pépinière d’artistes et de collectionneurs de leur génération, qui ne fréquentent pas le réseau des galeries traditionnelles. Très rapidement, ils montent leurs premières expositions présentant des artistes de renom tels que Marc Chagall, Henri Matisse, Pablo Picasso ou Henri de Toulouse-Lautrec mais aussi des artistes moins connus comme Antoni Clavé. 

David Benhaim et Michael Holzmann, 28 ans, cofondateurs de Wethenew  

Trouver basket à son pied, c’est l’objectif de la plateforme Wethenew : une marketplace spécialisée dans la vente de sneakers en édition limitée. Le tout, en offrant une expérience similaire et aussi qualitative que les vendeurs de baskets « classiques ». Tout commence en prépa, lorsque Michael Holzmann rencontre son futur acolyte David Benhaim. A peine diplômés, les deux passionnés de sneakers lancent leur première plateforme de e-commerce dédiée aux sneakers, où il est possible d’acheter ou vendre une paire en toute sécurité avec une authenticité garantie. En quelques années, l’équipe passe de 2 à 70 personnes et lève plus de 10 millions d’euros en 2021 pour partir à la conquête de l’Europe.  

Benjamin Malatrait, 28 ans, cofondateurs d’Ictyos 

Alors qu’ils dinent entre amis dans un restaurant japonais, Benjamin Malatrait et son futur associé Gauthier Lefébure, tous deux étudiants en chimie, s’interrogent sur le gaspillage des peaux de poissons. En regardant la carte, composée pour moitié de plats contenant de la viande, Benjamin réalise qu’à la différence de cette dernière, la peau de poisson n’était pas – ou très peu souvent - transformée en cuir, mais directement jetée. Quelques recherches lui révèlent que près de 50 000 tonnes de peaux de poisson partent à la poubelle chaque année en France.  
De son côté, Gauthier Lefébure toque à la porte d’un restaurant de sushis pour récupérer des peaux et se lancer dans des premiers tests de tannage. Peu de temps après, Ictyos voit le jour et développe une large gamme d’accessoires de maroquinerie.  

Fabien Devide, alias Néo, 29 ans, cofondateur de Team Vitality 

Si les afficionados d’esport le connaissent davantage sous le pseudonyme de Néo, Fabien Devide s’est aujourd’hui fait un nom dans l’écosystème entrepreneurial. 
Après avoir obtenu son bac et passé quelques mois dans une société de production, le jeune homme, passionné de sport électronique, décide de créer Team Vitality aux côtés de Kevin Georges (BrokyBrawks), Nicolas Maurer et du streamer et vidéaste Corentin Houssein (Gotaga). Aujourd'hui, Team Vitality est considérée comme l'une des trois plus importantes équipes à l'échelle européenne, aux côtés des Allemands G2 et des Britanniques Fnatic.

mélanie

Mélanie Bruxer

Rédactrice web