Abyss Ingredients, la biotech qui développe des compléments alimentaires d'origine marine ?

Lauréat France 2030 avec le projet Alg4Health, la biotech bretonne Abyss Ingredients mise sur les ressources marines pour renforcer la santé cognitive de ses utilisateurs.   

  • 22 juin 2023
  • Temps de lecture: 2 min
Alg4Health

Innover pour une alimentation saine et durable, c’est l’objectif que s’est fixé Abyss Ingredients. Spécialisé dans les compléments alimentaires d'origine marine, l’entreprise bretonne évolue en BtoB. avec comme crédo le “bien vieillir”. La PME propose une gamme divisée en trois segments : la mobilité (santé articulaire, osseuse et musculaire), la nutricosmétique (peau, cheveux et ongles) et enfin la santé cognitive (stress, mémoire et sommeil).  

Créée en 2004, l’entreprise jouit d’une solide réputation dû à ses investissements en recherche et développement (R&D). Tous les produits proposés associent le circuit court, l'innovation et se basent sur les résultats d’une veille scientifique. Démontrer scientifiquement l’efficacité de ses produits est un engagement fort de la marque morbihannaise. Cette dernière s’engage notamment pour toutes mises sur le marché à établir une preuve de concept, d’une étude pré-clinique et enfin d’une étude clinique humaine. « Les programmes de R&D sont toujours longs, risqués et coûteux », note Alexis Mehaignerie, CEO d’Abyss Ingredients.   

Utiliser 100 % de la ressource de manière vertueuse  

Fort de cette culture de l’innovation, c’est naturellement que la biotech a rejoint le projet de recherche Alg4Health, en tant que futur licencié du produit. Regroupant universitaires et entreprises du secteur privé, ce consortium bénéficie du soutien du plan France 2030 (qui dote l’entreprise d’une enveloppe de 231 833 euros sur 8 mois) pour développer un ingrédient algo-sourcé qui préviendrait certains troubles cognitifs et émotionnels. 

Pour produire quelques grammes d’actif, plusieurs kilos d’algues sont nécessaires. Il n’est pourtant pas question pour l’entreprise basée à Caudan (56) de n’exploiter qu’une infime partie de la matière première. « L’objectif est vraiment d’utiliser 100 % de la ressource de manière vertueuse et de ne générer aucun déchets » s’enthousiasme Alexis Mehaignerie. En clair, le procédé d’extraction éco-respectueux utilisé permet de valoriser la partie inutile au projet Alg4Health à des fins cosmétiques.   

Présent sur les marchés européens, américains et asiatique, Abyss Ingredients souhaite présenter un premier prototype d’ici 2025 à ses clients et prospects.« Il ne faut pas attendre la fin du projet pour en parler à nos clients, le time-to-market pouvant encore prendre entre 12 et 18 mois », souligne le directeur de l’entreprise bretonne.  

logo big média
Big média Rédacteur web