Daniella Tchana [BeSMART-edu] : le pari de l’adaptive learning pour favoriser l’accès aux grandes écoles pour tous

Présente sur la scène de l’Ampli à l’occasion de Big 9, Daniella Tchana, CEO et fondatrice de BeSMART-edu, est venue partager son engagement pour plus de méritocratie et de mixité dans les formations scientifiques d’excellence.  

  • 11 octobre 2023
  • Temps de lecture: 2 min
Daniella Tchana sur la scène de l'Ampli lors de Big 9

« Au lycée, quand on me demandait ce que je voulais faire, je répondais devenir hackeuse ! » Titulaire d’un doctorat en mécanique et nanotechnologies, Daniella Tchana a une tête bien pleine et ne garde pas sa langue dans sa poche. Après un parcours académique d’exception, notamment marqué par un passage à l'école militaire de Saint-Cyr, elle se tourne vers le milieu de l’entrepreneuriat avec la ferme intention de faire valoir ses compétences scientifiques au service de causes qui lui tiennent à cœur. Un pan de la Tech l’interpelle rapidement : l’adaptive learning (ensemble des technologies permettant de personnaliser l’apprentissage).  De cette approche, mêlant IA et techniques pédagogiques, naquit en 2017 BeSMART-edu, une classe préparatoire entièrement en ligne dont l’objectif est d’ouvrir socialement l’accès aux formations d’exceptions. Elle est par ailleurs présidente de La French Tech Picardie depuis février 2023. 

Donner les codes pour intégrer les grandes écoles 

Avec BeSMART-edu, l’entrepreneure répond directement aux problématiques qu’elle a rencontré plus jeune. « Je me suis très vite rendu compte qu’en province, les étudiants se sentaient inférieurs par rapport à ceux qui évoluaient dans de grands établissements parisiens », rapporte Daniella Tchana qui souligne que le potentiel des élèves n’est pas différent en fonction de la localisation de leur lieu d’étude.   

Pour la fondatrice de BeSMART-edu, c’est l’accompagnement qui crée le plus de disparité dans le traitement des étudiants. « Intégrer une grande école, c’est d’abord assimiler le moule qui permet d’être sélectionné. D’où l’importance que ce dernier parvienne à tous », explique la fondatrice de la classe préparatoire en ligne. D’après elle, deux facteurs pèsent notamment sur les élèves issus de province : la contrainte géographique, ainsi que la capacité financière des familles à envoyer leurs enfants étudier dans la capitale. « Pour répondre à cette problématique, le distanciel s’est très vite imposé à moi. Je me suis demander pourquoi ne pas concevoir une classe préparatoire complètement dématérialisée ? », rapporte Daniella Tchana. 

Favoriser les carrières scientifiques chez les femmes  

Au-delà de la mise à disposition du matériel éducatif pour rejoindre les grandes écoles, l’entreprise créée en 2017 s'attelle aussi à la question du financement des études en allant directement toquer à la porte des grandes entreprises. « Vous souhaitez embaucher dans votre entreprise des ingénieurs venant de tous les horizons ? Alors, financer leurs études ! », assène Daniella Tchana.  

Loin de s’arrêter en si bon chemin, l’entrepreneure a lancé en parallèle de son activité STEM4All, une association de sciences, ingénierie et mathématiques pour toutes et tous. Une façon de pallier la sous-représentation féminine que les secteurs liés aux sciences connaissent. « Je me suis rendu compte, qu’il n’y avait pratiquement pas de femmes comme moi dans le milieu de la Tech », constate amèrement Daniella Tchana. Derrière cette initiative, un noble objectif : briser le plafond de verre qui empêche d’atteindre l’égalité des sexes aux postes de direction. Un dessein également à l’origine des olympiades mathématiques des lycéennes. Cette initiative lancée dès 2020 par la fondatrice de BeSMART-edu, a l’objectif d’encourager les vocations scientifiques chez les adolescentes. Après le succès des dernières années, les olympiades mathématiques des lycéennes seront de retour pour une cinquième édition à la fin du mois d’octobre. 

Martin Ferron
Martin Ferron Rédacteur Web