Parcours atypique et engagement profond, portrait de Mohammed Errafi, fondateur de Gravipack

Dans ce troisième épisode de Solides, le format Konbini x Big média, Mohammed Errafi nous partage son parcours entrepreneurial atypique des bidonvilles de Rabat jusqu’à sa rencontre avec le footballeur professionnel Bakary Sagna.

  • Temps de lecture: 2 min
Solides 3 S2 : Mohammed Errafi

« Un jour je reçois un coup de fil d’un monsieur de 80 ans qui me dit qu’il a fini le chemin de Compostelle grâce à moi », se rappelle Mohammed Errafi, fondateur et dirigeant de Gravipack, une marque de sac à doc exosquelette breveté. L’entrepreneur, qui est né sur les rives de Rabat et a grandi à Casablanca arrive en France à l’âge de 8 ans. Quelques années plus tard, il quitte son travail et se retrouve sans domicile fixe au bout de deux ans. « J’avais plus de quoi manger, ni me payer un café. Je mangeais une fois tous les deux, trois jours et toute ma vie tenait à un sac à dos qui me faisait très mal aux épaules », raconte Mohammed Errafi.  

 

 

Rencontre avec Bacary Sagna : un véritable tournant pour l’entrepreneur 

Grâce à ses compétences en ferronnerie d’art, Mohammed Errafi développe un exosquelette en fer torsadé qu’il introduit dans les bretelles de son sac à dos. « Sans le savoir pendant trois ans ça a allégé la charge sur mes épaules », affirme l’entrepreneur.  

« En 2015, je l’ai prêté à un copain qui a trouvé ça génial. Je lui en ai fabriqué un puis plusieurs après ça », se rappelle Mohammed. Son invention, conçue et fabriquée en France, permet d’alléger de 92% la charge totale du sac. Cette innovation lui a permis de déposer 11 brevets. Aujourd’hui, l’entrepreneur compte parmi ses investisseurs un ex-grand joueur de football français. « J’ai rencontré Bacary Sagna dans un train par hasard et je lui ai dit que je cherchais des investisseurs. Il m’a pris pour un fou mais quand il a testé le sac, il m’a donné rendez-vous le lendemain à 9h », se rappelle avec émotion le fondateur de Gravipack. 

Élu lauréat Talents des Cités Entrepreneuriat Pour Tous en 2020, Mohammed Errafi est fier de son parcours. « Je sais d’où je viens et je sais où je veux aller », partage-t-il. Avant de conclure « Il y a toujours meilleur que soit, pour réussir il faut être très attentif et avoir de la rigueur. » 

Julie Lepretre
Julie Lepretre Rédactrice web