Florian Gravier, de la passion du patinage à la création de sa marque de rollers

Fondateur de sa propre marque de rollers clipsables Flaneurz, Florian gravier nous partage sa passion et son histoire dans la saison 2 de Solides, le format Konbini x Big média.   

  • Temps de lecture: 2 min
Florian Gravier, de la passion du patinage à la création de sa marque de rollers

« Vivre dans les quartiers populaires, c’est apprendre à être un caméléon, à découvrir plein de cultures », affirme Florian Gravier, fondateur de Flaneurz. Pour lui, l’une d’entre elle est le roller. « J’ai commencé comme tout le monde, alors que j’étais encore enfant. » Pris de passion, le jeune homme patine tous les week-ends et se rend régulièrement avec son frère à Paris, où il découvre toute l’ampleur de l’univers du roller. « J’ai rencontré ma femme sur des patins à roulettes, on s’est mariés en patins et notre fille a plus de rollers que de chaussures alors qu’elle ne peut même pas encore en faire », ironise Florian Gravier. 

  

 

Créer son entreprise pour vivre de sa passion 

Aujourd’hui, Florian Gravier est à la tête de sa propre entreprise et a donné naissance à un projet qui lui tient à cœur. « On a créé un système mécanique permettant de clipser et déclipser des patins à roulettes sur tout type de chaussures », explique le fondateur de Flaneurz. Avec l’ambition de convertir de plus en plus de personnes à sa passion, il a mis au point une invention qui facilite l’utilisation des rollers dans le quotidien. « Je fais du patin tous les jours et grâce à notre système je peux les clipser pour aller à un rendez-vous professionnel ou aller au boulot », ajoute-t-il. En 2014, l’entrepreneur avait fait le choix de monter son entreprise en banlieue nord « Je suis issu de ces zones-là et c’est intéressant pour moi d’y créer de la valeur ajoutée, de la richesse. C’est aussi la possibilité de faire venir des salariés issus d’autres villes qui ne connaissent pas le quartier », assure l’entrepreneur.  

« En France on a tout un écosystème qui accompagne les porteurs de projets » 

Si Flaneurz a aujourd’hui conquis le cœur de passionnés, les démarrages de l’entreprise n’ont pas toujours été évidents. « Au début on est seul et c’est compliqué de se lever le matin alors qu’on n’a même pas encore de rendez-vous. Il faut savoir se prendre par la main et se booster. Heureusement en France on a tout un écosystème qui accompagne les porteurs de projets. » Incubé au sein de la pépinière d’entreprises de la cité des 4 000, Florian Gravier fait ses premiers pas. « Quand on est arrivés on était entre trois et cinq et quand on est partis cinq ans plus tard, on était une vingtaine », se réjouit-il.  

Elu coup de cœur Talents de Cités, un concours du programme Entrepreneuriat pour Tous de Bpifrance, Florian Gravier a notamment bénéficié de subventions pour la mise en place d’une chaine de production industrielle. « Tout ce que je peux souhaiter à ce programme-là c’est de disparaitre. Parce que le jour où on aura plus besoin de faire de différence entre les entrepreneurs issus des QPV et les autres entrepreneurs, c’est qu’ils auront gagné », conclut l’entrepreneur.  

Julie Lepretre

Julie Lepretre

Rédactrice web