Santé Académie propose des formations à la Netflix pour les professionnels de santé

Santé Académie repense les codes de la formation médicale continue grâce à son approche digitale. L’entreprise, qui a récemment levé 12 millions d’euros, souhaite étendre son offre aux établissements de santé.

  • 26 avril 2023
  • Temps de lecture: 2 min
sante-academie
Santé Académie

« Aujourd’hui, c’est très compliqué pour un médecin généraliste de fermer son cabinet pendant trois jours afin de suivre une formation en présentiel », souligne Stanislas de Zutter, cofondateur de Santé Académie. L’entreprise, spécialisée dans la formation à distance des professionnels de santé, vient récemment de réaliser un tour de table de 12 millions d’euros pour développer ses contenus et son déploiement commercial auprès des hôpitaux, cliniques et ehpad.

Des formations digitales au service des soignants

Créée en 2020, en pleine crise sanitaire, Santé Académie souhaite faciliter l’accès à la formation continue grâce au digital et répondre au manque de soignants. « L’enjeu est qu’ils puissent se former à distance et qu’ils soient capable d’effectuer des consultations spécifiques, notamment dans des déserts médicaux où il manque des spécialistes », indique Stanislas de Zutter. En parallèle, la connaissance médicale progresse rapidement partout dans le monde, en particulier autour de certaines pathologies telles que l’endométriose, ou de certaines méthodes, telles que l’accompagnement en soins palliatifs. À travers son catalogue qui comprend 60 thématiques validées par le ministère de la Santé et la Haute Autorité de Santé, la startup s'appuie sur un comité scientifique, qui comprend plusieurs professeurs de médecine, pour concevoir des formations qui répondent aux besoins du corps médical.

Présentées en format vidéo « d’une qualité cinématographique digne de Netflix, ou Arte que je préfère », détaille le dirigeant, les formations, qui durent en moyenne sept heures sont conçues comme une série, découpées en plusieurs épisodes d’une quinzaine de minutes. Elles sont également associées à des quiz, des fiches récapitulatives, ainsi qu'à des groupes de discussion où les participants peuvent échanger entre eux, ainsi qu'avec le formateur. « L’enjeu est de leur donner envie de se former, c’est pour ça qu’on met beaucoup de moyens sur la plateforme qu’on développe, la production audiovisuelle et l’expérience utilisateur. L’idée n’est pas seulement d’apporter la connaissance mais d’avoir un impact sur leur pratique ».

12 millions d’euros levés pour répondre à la demande des établissements de santé

Et pour accroître son impact, Santé Académie élargit son offre. À l’origine, la plateforme s’adressait principalement à la médecine de ville, c’est-à-dire aux médecins, infirmiers, aides-soignants, pharmaciens et préparateurs libéraux. Face à une demande croissante de la part des établissements de santé, la startup a récemment annoncé une levée de fonds de 12 millions d’euros afin d’y répondre. « Nous allons développer de nouvelles formations adaptées à leurs besoins. Par exemple, un infirmier qui travaille dans un bloc opératoire en réanimation ou dans n’importe quel service hospitalier va avoir des besoins différents d’un infirmier à domicile. » Pour atteindre ces objectifs et soutenir sa croissance, Santé Académie prévoit le recrutement de 40 collaborateurs en 2023.

L’entreprise, qui a déjà formé plus de 20 000 professionnels de santé, passe désormais un cap en s’ouvrant à ces établissements. Mais Stanislas de Zutter ne cache pas ses ambitions. « La France compte deux millions de soignants. L’objectif, à terme, est de pouvoir tous les accompagner dans leur démarche de formation ».