Scroll To Top

Quel lien entre engagement RSE et développement durable pour l’entreprise ?

  • Temps de lecture: 5 - 6 min
RSE & DD
© Copyright

Chaque entreprise, des start-ups aux géants, a une responsabilité envers la société. Découvrez le lien existant entre RSE et développement durable, et comment l’intégrer à votre stratégie d’entreprise.

Dans un monde où les enjeux environnementaux et sociaux prennent une place grandissante, et où la responsabilité des entreprises face à ces derniers est devenue un critère incontournable de réussite à long terme, comprendre et intégrer les principes de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et du développement durable devient une nécessité. Mais comment la RSE contribue-t-elle au développement durable ? Comment votre entreprise peut-elle intégrer le principe du développement durable dans ses stratégies et opérations ? Quels sont les avantages et les défis de la RSE en entreprise ? Explorez ces concepts avec Big média.

RSE et développement durable : définition et différences

Définition de la RSE

Selon la Commission européenne, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) peut être définie comme la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu'elles exercent sur la société. Ce concept désigne donc leur engagement à intégrer les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec les parties prenantes (employés, fournisseurs, clients, partenaires commerciaux et sous-traitants). La RSE implique une démarche volontaire de la part des entreprises, allant au-delà des obligations légales. Cela comprend des actions spécifiques visant à promouvoir le développement durable et à répondre aux enjeux écologiques et sociaux.

Bon à savoir : RSE et norme ISO 26000
La norme ISO 26000 est le premier standard international pour la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Elle fournit un ensemble de recommandations pratiques pour guider les entreprises dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques et de démarches RSE efficaces.
Cette norme indique que : « Pour définir le périmètre de sa responsabilité sociétale, identifier les domaines d’action pertinents et fixer ses priorités, il convient que l’organisation traite [toutes] les questions centrales suivantes :
-la gouvernance de l’organisation ;
-les droits de l’Homme ;
-les relations et conditions de travail ;
-l’environnement ;
-la loyauté des pratiques ;
-les questions relatives aux consommateurs ;
-les communautés et le développement local. »

Définition du développement durable

Le développement durable vise à répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs, une vision articulée par Mme Gro Harlem Brundtland, ancienne Première Ministre de Norvège, en 1987. Il s'agit d'un objectif global qui vise à concilier les dimensions économiques, sociales et environnementales pour assurer une croissance durable à long terme. Elle vise à établir un équilibre entre ces trois piliers pour permettre un développement économiquement pérenne, socialement juste et écologiquement viable.  

En 2005, les Nations Unies adoptent 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) qui incluent des thématiques variées telles que le changement climatique, la préservation de la biodiversité, l’accès à l’énergie durable, la gestion des ressources en eau, l’éradication de la pauvreté, la promotion de la parité homme/femme, le développement économique, la paix, l’agriculture durable, et l’éducation pour tous.

Quelle est la différence entre RSE et développement durable ?

Alors que la RSE se concentre sur les actions individuelles des entreprises, le développement durable porte un objectif global. La distinction essentielle réside donc dans l'échelle à laquelle ces concepts opèrent : spécifique et ciblée pour la RSE, global et transversal pour le développement durable.

  • Les Objectifs de Développement Durable (ODD) s’adressent principalement aux pays membres de l’ONU, avec un objectif fixé pour 2030. Les pays doivent élaborer des stratégies et des politiques favorisant le développement durable. En revanche, la RSE est spécifique aux organisations et met en lumière leur responsabilité quant à l’impact de leurs activités sur la société.
  • L’échelle d’application diffère également. La RSE ajuste les Objectifs de Développement Durable au monde de l’entreprise, alors que le développement durable concerne toutes les sphères de la société.

Comment la RSE contribue-t-elle au développement durable ?

Parce qu’elle encourage les entreprises à intégrer des pratiques responsables dans leurs activités, la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) joue un rôle crucial dans la promotion du développement durable. En tant que levier de changement, la RSE incite d’abord les entreprises à prendre conscience de leur impact sur l'environnement et la société. Elle les encourage ainsi à innover et à adopter des pratiques commerciales plus durables qui ont un impact positif sur la société et l’économie tout en étant respectueuses de l’environnement. 

La démarche RSE des entreprises implique de prendre des mesures environnementales, sociales et sociétales, ce qui contribue à : 

  • la préservation des ressources naturelles ;
  • la réduction des émissions de carbone ;
  • l'amélioration des conditions de vie des communautés locales ;
  • une meilleure gestion des déchets ;
  • une diminution de la consommation d’énergie ;
  • une amélioration de la qualité de vie au travail.

Enfin, en sensibilisant les parties prenantes aux enjeux sociaux et environnementaux à travers un plan d’actions et une stratégie de communication RSE, des employés, aux clients en passant par les fournisseurs et les partenaires commerciaux, la RSE favorise l'adoption de comportements durables à tous les niveaux de la chaîne.

A lire aussi : 6 exemples d’actions RSE à mettre en place en entreprise

Comment les entreprises peuvent-elles intégrer la RSE et le développement durable dans leurs stratégies et leurs opérations ? 

En France, il existe un ensemble d’acteurs susceptibles d’aider les entrepreneurs à initier une démarche RSE : 

  • le réseau des chambres de commerce et d'industrie (CCI) ; 
  • le portail RSE pour connaître et répondre à ses obligations ; 
  • la plateforme RSE…

Parmi les conseils que ces dernières prodiguent aux entreprises, voici quelques-uns des plus notables : 

  • débutez votre démarche en faisant un état des lieux des actions déjà mises en place ; 
  • commencez par des actions simples et ponctuelles (incitez vos collaborateurs à éteindre la lumière en quittant le bureau) puis développez progressivement en réalisant un Bilan Carbone®/BEGES pour, enfin, mettre en place une démarche Cradle to Cradle ;
  • désignez clairement une personne ou une équipe en charge de la RSE ;
  • formez vos équipes pour renforcer leurs compétences ;
  • assurez-vous de l'alignement de vos sous-traitants et fournisseurs à votre démarche.

Quels sont les avantages de la RSE pour les entreprises engagées dans le développement durable ?

Améliorer l’image de marque de l’entreprise

La mise en place d'une politique RSE est un atout majeur sur un marché concurrentiel, permettant de créer une image de marque positive, d'attirer une clientèle soucieuse de l'impact de ses achats et de fidéliser celle existante, assurant ainsi la pérennité de l'entreprise. 

Fidéliser les employés et attirer de nouveaux talents 

Dans le contexte de la grande démission, devenir une entreprise socialement responsable favorise également l'engagement des employés, facilite le recrutement et la rétention du personnel qualifié. Il s’agit d’un défi majeur pour la marque employeur des entreprises en croissance.

Une facilité d’accès aux financements et investissements responsables

Enfin, L'intégration de la RSE dans la stratégie de l'entreprise ouvre des opportunités de financement, favorisant ainsi l'accès à la finance verte et à l'investissement responsable, ainsi qu’aux labels GreenFin, ISR, Finansol, Banque verte éthique, etc. En effet, avec le règlement SFDR et la taxonomie verte, la sensibilité des investisseurs aux enjeux environnementaux et sociaux est croissante.

Comment les investisseurs peuvent-ils évaluer la performance environnementale et sociale d'une entreprise ?
Pour évaluer la performance environnementale et sociale d'une entreprise, divers critères sont étudiés, tels que les conclusions des rapports RSE, la transparence des pratiques, ainsi que la conformité aux normes (DPEF ou directive CSRD, par exemple).

Les défis communs à relever pour intégrer le développement durable et la RSE dans l'entreprise 

RSE et réglementations dans un objectif de développement durable

Bien que les entreprises aient un intérêt majeur à intégrer la RSE dans leurs stratégies et leurs opérations, les défis restent nombreux. En France, l'évolution réglementaire vers des normes plus strictes en matière de développement durable en entreprise, telle que la loi PACTE, souligne l'importance croissante de cette démarche. 

La RSE, initialement volontaire, devient progressivement contraignante, incitant les entreprises à rendre compte de leurs impacts sociaux et environnementaux. Ainsi, celles qui adoptent dès maintenant des pratiques responsables anticipent non seulement les futures réglementations, mais se positionnent également comme des actrices proactives dans la transition vers un modèle économique plus durable. 

Les limites à l’intégration du le développement durable dans la démarche RSE des entreprises

Au-delà des aspects réglementaires, l'adaptation des processus et des fournisseurs à une démarche de développement durable peut, à court terme, entraîner des coûts supplémentaires, qu’une démarche d’éco-conception saura, à plus longue échéance, contrebalancer.

Enfin, le risque de greenwashing constitue un écueil courant : il n’est en effet pas si facile de trouver le juste équilibre entre faire valoir les actions RSE mises en place au sein de sa structure et faire preuve de la transparence la plus totale, condition absolument nécessaire pour construire une relation de confiance durable ! 

Sources :

Qu’est-ce que la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ? - Economie.gouv

Portail RSE - https://portail-rse.beta.gouv.fr/ 

Plateforme RSE - France Stratégie

La responsabilité sociétale des entreprises - Ministère de la transition écologique

Responsabilité Sociétale des Entreprises - travail-emploi.gouv

1. (Source : Deloitte)

2. Les jeunes et la prise en compte des enjeux écologiques dans les études et le monde du travail - harris interactive/toluna pour le collectif pour un réveil écologique