Scroll To Top

7 solutions pour lutter contre le réchauffement climatique en entreprise

  • Temps de lecture: 4 - 5 min
Solutions changement climatique
© Copyright

Le réchauffement climatique est plus que jamais d’actualité. Loin d’avoir ralenti, il fait naître de nouveaux défis pour la société et pour les entreprises qui doivent développer des stratégies pour lutter contre ses conséquences.

Agir pour le climat est désormais plus qu’un slogan, c’est une nécessité. Les activités humaines sont à l’origine du changement climatique. Pour y remédier, il faut donc aller à la racine du problème et impliquer les industries et les entreprises qui produisent le plus d’émissions de gaz à effet de serre (GES) dans la lutte contre le réchauffement de la planète. Quelles sont les origines du réchauffement climatique ? Comment les entreprises peuvent-elles faire face aux risques climatiques ? Big média présente 7 solutions pour lutter contre le changement climatique en entreprise.

Qu’est-ce que le réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique est un phénomène global, qui se caractérise par la hausse des températures, la modification des écosystèmes et de l’équilibre météorologique. Cela engendre des catastrophes naturelles plus fréquentes, plus extrêmes et plus imprévisibles : inondations, cyclones, sécheresses, incendies. 

Quelles sont les causes et les risques du réchauffement climatique ?

La cause principale du changement climatique est l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, produites par les activités humaines. Procédés industriels, urbanisation, transports… chaque secteur y contribue via son empreinte carbone

A l’échelle humaine, les risques concernent la santé, l’alimentation et la sécurité, mais le réchauffement climatique affecte également la biodiversité et fragilise des écosystèmes essentiels au bon fonctionnement de la planète. L’Accord de Paris établi en 2015 entend limiter la hausse des températures à moins de 2° C afin de limiter ces conséquences et d’engager chaque pays signataire dans une démarche de neutralité carbone.

Quels sont les dangers liés au réchauffement climatique pour les entreprises ?

Le changement climatique expose les entreprises à certains risques : 

  • physiques, liés aux conséquences directes du changement climatique ayant un impact sur la santé des travailleurs et entraînant difficultés de production ;
  • de transition, c’est-à-dire les impacts liés à la décarbonation de l’économie (risques financiers et technologiques, par exemple) ; 
  • de responsabilité, avec les actions en justice contre les entreprises accusées d’avoir participé au réchauffement climatique.

Impact du réchauffement climatique sur une chaîne de valeur :

Impact du réchauffement climatique sur une chaîne de valeur
Source : ADEME

Solution 1 : Recourir aux énergies renouvelables

Les énergies renouvelables (EnR) permettent d’exploiter les sources d’énergie naturelles au lieu des énergies fossiles et offrent une solution accessible pour lutter contre le réchauffement climatique. Les EnR les plus courantes pour alimenter les entreprises sont :

  • l’énergie solaire, sous forme de panneaux solaires photovoltaïques sur les toits des bâtiments ou d’ombrières sur les parkings ;
  • l’énergie éolienne, via des éoliennes de petites tailles sur le toit ou sur un terrain ;
  • l’énergie hydraulique, en tirant parti de la force et du mouvement de l’eau produisant de l’électricité renouvelable ;
  • l’énergie géothermique, pour chauffer et refroidir leurs locaux.

Ces solutions permettent de réduire la consommation d’énergie et les émissions de CO2 des entreprises. Elles permettent également de produire de l’énergie l'électricité à moindre coût, mais elles sont dépendantes de la météo. Il est possible de choisir un fournisseur d’énergie verte d’origine renouvelable (biogaz, énergie marine, bois énergie, etc.), pour limiter son impact environnemental. 

L’intégration de ces énergies dans leur mix énergétique contribue à réduire leur empreinte carbone.

Solution 2 : Encourager la mobilité durable et limiter les déplacements

La réduction de l’empreinte carbone des transports en entreprise est un enjeu important. Pour promouvoir une transition vers des modes de transport plus durables :

  • encouragez le covoiturage pour les trajets domicile-travail et les déplacements professionnels ; 
  • installez des bornes de recharge pour les véhicules électriques ;
  • mettez à disposition un parking pour vélos sécurisé ;
  • augmentez la prise en charge des abonnements aux transports en commun ;
  • pour des déplacements longs, privilégiez les trajets en train, mode de transport plus écologique. 

La mobilité durable en entreprise passe aussi par la décarbonation de la flotte professionnelle en investissant dans des véhicules électriques.

A lire aussi : Mobilité décarbonée : 7 actions pour réussir la décarbonation des transports

Solution 3 : Mettre en place une économie circulaire

L’économie circulaire permet de lutter contre le réchauffement climatique à l’échelle de l’entreprise en limitant la surconsommation et en luttant contre le gaspillage. Elle est soutenue par la loi loi Agec, qui liste différentes actions et obligations : 

  • favoriser le recyclage et le tri des déchets ;
  • éliminer le plastique à usage unique ;
  • développer l’éco-conception et proposer des produits plus éco-responsables (matériaux durables, fin de vie anticipée pour éviter les déchets, etc.) ;
  • réparer les équipements en fin de vie ;
  • acheter du matériel reconditionné ou le louer ;
  • consommer des produits locaux ;
  • composter les restes alimentaires.

Solution 4 : Sensibiliser ses parties prenantes sur sa stratégie de développement durable

Pour appliquer ces solutions de lutte contre le réchauffement climatique, il est nécessaire de former ses collaborateurs et sensibiliser les parties prenantes de l’entreprise, par exemple grâce à des ateliers ou des campagnes sur les sujets du développement durable et de la RSE. Nommer des responsables de ces stratégies permet de structurer la mise en place des actions RSE et de lutte contre le réchauffement climatique, et de faciliter leur suivi. 

L’entreprise doit également communiquer sur sa stratégie RSE pour attirer des partenaires “verts” engagés dans cette lutte et partageant ses valeurs, pour créer un cercle vertueux.

Solution 5 : Effectuer des travaux de rénovation énergétique

La lutte contre le réchauffement climatique passe également par la rénovation énergétique des infrastructures et des process de production, afin de limiter les émissions de GES et d’améliorer leur efficacité énergétique. Le décret tertiaire (2019) rend par ailleurs la rénovation énergétique obligatoire pour les bâtiments tertiaires de plus de 1000m2 grâce à l’isolation, le changement des fenêtres ou encore le suivi des performances énergétiques.

Solution 6 : Réduire la pollution numérique en entreprise

Visioconférences, mails ou recherches internet font tous partie de la pollution numérique en entreprise. Pour limiter l’impact de ces usages, il est important de s’engager dans la sobriété numérique à travers des gestes simples : extinction des appareils au lieu de les mettre en veille, mode économie d’énergie ou encore meilleure gestion des mails

Autre enjeu de taille, la pollution des data centers. Ces centres de traitement et hébergement des données numériques ont une forte empreinte carbone et fonctionnent 24/24h. Pour réduire leur contribution au changement climatique, il faut se tourner vers des solutions d’alimentation via les EnR et mettre en place une récupération de la chaleur fatale pour chauffer les locaux de l’entreprise.

Solution 7 : Promouvoir l’efficacité énergétique

Il est nécessaire de maîtriser la consommation des ressources énergétiques en entreprise et d’adopter des pratiques durables et responsables. Cela passe par des stratégies de transition écologique et de sobriété énergétique, à travers notamment des éco-gestes simples comme éteindre les lumières et le chauffage en cas d’absence dans les locaux, mettre en place des détecteurs de présence pour l’éclairage ou utiliser des ampoules LED. 

Enfin, analyser la situation énergétique de l’entreprise grâce à un audit énergétique permet d’identifier les sources de gaspillage énergétique et d’optimiser la réduction de la consommation énergétique.

 

Sources : 

Adaptation au changement climatique : un guide pour les entreprises, ADEME

Stratégie et adaptation au changement climatique, Agir pour la transition écologique

Actions des entreprises et des collectivités pour le climat, Ministère de la transition écologique

Diagnostic des impacts du changement climatique sur une entreprise, ADEME

Changement climatique : les nouveaux chiffres clés pour comprendre les enjeux, Notre-environnement.gouv