Vivatech : que sont devenues ces startups ?

Chaque année, Vivatech rassemble les acteurs de l’innovation, dont plus de 2400 startups venues présenter au monde entier leur idée, espérant aussi bien se faire connaître des visiteurs que séduire de potentiels investisseurs. Repérées lors des éditions précédentes de Viva Technology, ces jeunes pousses ont poursuivi leur chemin. Où en sont-elles aujourd’hui ?  

  • Temps de lecture: 5 min
Le salon Vivatech, rendez-vous de l'innovation

Les acteurs de la foodtech, de la greentech et beaucoup d’autres ont rendez-vous au salon Viva Technology, l’événement incontournable dédié à l’innovation. Big média était présent aux éditions précédentes et était allé à la rencontre de quelques start-up : que sont-elles devenues ? 

Geneseas, le robot intelligent qui dépollue les ports et marinas 

Navigateur et plongeur, à la tête de la start-up Recyclamer, Alan D’Alfonso Peral a créé Geneseas, un robot solaire et connecté capable de dépolluer les ports et marinas. Cet appareil collecte les déchets flottants et nappes d’hydrocarbures grâce à son filtre recyclable élaboré à partir de fibres naturelles. Sur l’édition 2022 de Vivatech, Geneseas se présentait avec une application associée qui permettait à l’utilisateur de le commander à distance et de suivre avec précision son avancée.  

Désormais, il est également possible de programmer l’appareil selon la zone et l’heure de nettoyage voulus, le robot se déplaçant de manière autonome. Une fois plein, il retourne à la base pour être vidé. L’année dernière, Geneseas a permis de collecter plus d’une tonne de déchets.  

La demande est telle, aussi bien en France qu’à l’étranger, qu’Alan D’Alfonso Peral a confirmé la fabrication de moules supplémentaires pour produire en masse ce robot. Le modèle M devrait aussi bientôt voir le jour : soit une version de Geneseas dotée d'une capacité de collecte quatre fois supérieure qui pourra traiter des zones plus étendues et réunir des déchets plus volumineux. 

La Pâtisserie Numérique marie gourmandise et innovation 

Ancienne salariée d’une entreprise spécialiste de l’impression 3D, Marine Coré-Baillais obtient un CAP pâtisserie en 2018 et décide de se lancer dans l’entrepreneuriat. Elle fusionne alors ses deux champs de compétences en créant La Pâtisserie Numérique. Son concept ? Utiliser l’impression 3D pour réaliser des fonds de tarte très originaux.  

Présente à Vivatech en 2022 avec seulement une maquette, l’entrepreneure normande est fière de révéler, quelques mois plus tard, ses premières imprimantes 3D, baptisées Patiss3. Si l’industrialisation des machines sera la prochaine étape, Marine Coré-Baillais a fait sensation lors de la saison 4 de Qui veut être mon associé. Elle y séduit deux investisseurs, à savoir Jean-Pierre Nadir et Eric Larchevêque qui acceptent de financer La Pâtisserie Numérique à hauteur de 150 000 euros.  

Caeli Energie veut décarboner le secteur de la climatisation  

« Rafraichir votre intérieur sans réchauffer la planète », voici ce que promet Caeli Energie en réponse à la pollution générée par les climatiseurs. A l’inverse de ces appareils classiques, la solution proposée par l’entreprise n’utilise pas de fluides frigorigènes (en partie responsables du réchauffement climatique). Elle s’appuie sur l’optimisation d’un procédé thermodynamique évaporatif et le développement d’un échangeur de chaleur et de masse haute performance. Cela lui permet d’être d’une grande efficacité et de ne pas rejeter d’air chaud à l’extérieur, le tout avec une consommation électrique divisée par trois.   

En 2023, l’équipe de Caeli Energie a fait valider le fonctionnement de sa technologie en environnement réel et s’est rapprochée de grands groupes comme Equans, Vinci, Bouygues, mais aussi de structures de collectivités locales (mairies, ephads, crèches). Après plus d’une cinquantaine de systèmes déployés sur le terrain pour validation finale, la commercialisation est prévue pour 2024. L’entreprise espère toucher deux segments de marché : le tertiaire public et parapublic ainsi que le résidentiel, en BtoB. 

Les robots d’Evotion bousculent l’événementiel  

Evotion est une agence évènementielle spécialisée dans la robotique et les nouvelles technologies. Fondée il y a plus de dix ans, la start-up propose désormais toute une gamme allant du robot d’accueil humanoïde au robot serveur, en passant par le robot bar, présenté à Vivatech en 2023. Ce grand bras articulé peut préparer n’importe quelle boisson à la demande. 

Aujourd’hui, Evotion continue de proposer ses robots pour des événements originaux, à l’instar du robot dessin, qui a fait sensation lors du dernier 7e festival du court-métrage : les visiteurs ont pu repartir avec leur portrait à la demande. La start-up a aussi signé des collaborations prestigieuses, comme celle avec la maison Yves Saint-Laurent pour la promotion de son dernier rouge à lèvres.  

Franky Zapata lancera bientôt ses Airscooters 

Le sujet de la mobilité aérienne n’en finit pas de faire parler de lui. L’année dernière, le pilote et entrepreneur Franky Zapata avait présenté sur Vivatech le premier vol de son Airscooter, un appareil qui veut révolutionner le transport. Depuis Viva Technology 2023, la Zapata Company a effectué une série de vols d’essai réussis, pour explorer toutes les possibilités de l’engin.  C’est depuis le site de production, situé à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône) que l’entreprise prépare les premiers vols habités, avant un déploiement commercial aux Etats-Unis prévu pour la mi-2024. 

Franky Zapata, après avoir fait sensation en traversant la Manche avec sa première invention le Flyboard, une planche turbopropulsée, compte se lancer dans un voyage d’introduction du Airscooter le long de la légendaire Route 66. Une prouesse à ne pas manquer. 

 

Céline Tridon

Céline Tridon

Rédactrice en Chef