Festival de Cannes : La Semaine de la Critique en 3 chiffres

Vous connaissez le Festival de Cannes, mais connaissez-vous la Semaine de la Critique ? Big média vous présente cette section parallèle d’un des plus célèbres rendez-vous de cinéma, en trois infos clés. 

  • Temps de lecture: 2 min
Semaine de la Critique

C’est parti pour la Semaine de la Critique ! Cette section parallèle du Festival de Cannes, qui se consacre à la découverte des jeunes talents de la création cinématographique et met en avant les premiers et deuxièmes films, se tient du 15 au 23 mai 2024. Cette année encore, la French Touch s’est associée à la Semaine de la Critique pour révéler les génies créatifs qui feront le cinéma de demain. A l’occasion de cette nouvelle édition, un Prix French Touch sera également décerné par le jury. Mais connaissez-vous vraiment la Semaine de la Critique ? Entrepreneurs des industries culturelles et créatives, lecteurs férus de 7ème art, Big média vous présente la Semaine de la Critique en trois chiffres-clés. 

 

63 

C’est la 63ème édition de la Semaine de la Critique en cette année 2024. Mais au fait, comment a-t-elle vu le jour ? Son histoire commence en 1961, lors du quatorzième Festival International du Film de Cannes, et de la projection du scandaleux The Connection de Shirley Clarke (Etats-Unis), adaptation de la pièce de Jack Gekber. Un événement dans l’événement : le film, réalisé avec peu de moyen par une réalisatrice alors méconnue, fait salle comble, et est autant apprécié que détesté. Robert Favre le Bret, Délégué Général du Festival, décide d’amplifier le phénomène pour l’édition suivante. Pour cela il confie à l’Association Française de la Critique le soin de programmer la salle Jean Cocteau durant une semaine. Le nom de Semaine de la Critique, choisi par l’experte et cinéaste Nelly Kaplan, restera. 

 

3 000 

3000 films environ sont visionnés chaque année par le comité de sélection de la Semaine de la Critique. La sélection finale, elle, est drastique. Cette année, 11 longs métrages et 13 courts-métrages ont été sélectionnés. Un éventail qui fait la part belle aux réalisateurs français : Jonathan Millet, Saïd Hamich Benlardi, Alexis Langlois, Antoine Chevrollier... 

 

C’est le nombre de prix remis décernés lors de chaque édition de la Semaine de la Critique : le Grand Prix, le Prix French Touch du Jury pour les longs métrages, le Prix Découverte Leitz Cine pour les courts métrages et le Prix Roederer de la Révélation pour un ou une comédienne des films en compétition. Lors du festival, d’autres récompenses sont remises par des partenaires et les longs métrages de la sélection concourent aussi à la Caméra d’or du Festival de Cannes. 

Jean baptiste Ganga

Jean Baptiste GANGA

Rédacteur web