On est fiers qu’à plusieurs : la conviction d’Arnaud Vaissié [International SOS & CCI France International]

Faire rayonner la France à l’international, favoriser la transversalité entre les métiers et tirer le meilleur de ce que les pays ont à offrir... Autant de fiertés qu’Arnaud Vaissié, cofondateur et PDG d’International SOS mais également président de CCI France International, a décidé de partager au public sur la scène du Bang de Big9.  

  • Temps de lecture: 5 min
international sos

« Je pourrais vous parler de ma famille, de mon entreprise, d’Antoine Dupont dont toute la nation est fière à l’idée qu’il puisse jouer le quart de finale*, mais en fait ce que je voudrais vraiment, c’est évoquer une conviction, celle qu’on n’est fiers qu’a plusieurs ». Sur la scène du Bang de la 9e édition de Big, Arnaud Vaissié, cofondateur et PDG d’International SOS mais également président de CCI France International, a souhaité partager cette conviction, forgée tout au long de sa vie et qu’il a choisi d’illustrer au public par quelques exemples qui font écho à son parcours entrepreneurial.  

 

Une entreprise qui a vu le jour grâce à un duo d’amis  

C’est une amitié de longue date qui a permis à International SOS de se développer. Au début des années 80, Pascal Rey-Herme, un médecin français, identifie un réel besoin : celui de pouvoir offrir des normes internationales en matière de soins de santé et d'assistance médicale d'urgence à la communauté des expatriés et aux organisations internationales de la région. Il en parle alors à son ami de longue date Arnaud Vaissié. « On m’avait dit de ne jamais créer une entreprise avec un ami », se rappelle Arnaud Vaissié sur la scène du Bang de la 9e édition de Big.  

Pourtant, moins de 40 ans plus tard, les deux amis ont la fierté partagée de voir qu’International SOS est devenue le leader mondial dans la gestion des risques de santé et de sécurité à l’international. Avec des opérations dans 84 pays et près de 14 000 collaborateurs l’entreprise a désormais la confiance de 70 % des 1 000 premières entreprises mondiales.  

L’entraide entre les métiers pour réaliser de grandes choses 

International SOS rassemble une multitude de secteurs allant de la médecine à l’expertise en sécurité ou l’informatique. Et derrière ces métiers, dont la plupart n’ont pas grand-chose en commun, se cachent des femmes et des hommes qui contribuent à réaliser « des évènements extraordinaires », relate Arnaud Vaissié. Pour illustrer son propos, le chef d’entreprise partage au public une épopée dans laquelle l’entreprise est venue au secours du célèbre explorateur britannique Ranulph Fiennes, alors entre la vie et la mort au beau milieu de l’antarctique. « C’était une course contre la montre pour le trouver, aller le chercher, le ramener au Chili puis en Angleterre, le tout suivi par les médias, heure par heure. Et quelle plus belle fierté pour nous tous que d’avoir réussi à le rapatrier ».   

A la demande du ministère de la Santé, l’entreprise a également opérée les plus grandes évacuations médicales civiles depuis la guerre pendant la période de Covid-19. « Pour vous donner une idée, dans un avion on avait 35 médecins et infirmiers, trois tonnes et demie de matériel médical, 10 patients en réanimation, qui venaient de la Martinique, la Guadeloupe ou Tahiti, tous arrivés vivants à Paris ». Une vraie fierté pour l’entrepreneur qui souligne que ce type d’opération a également pu permettre à bon nombre d’industriels de continuer à travailler sans un jour d’arrêt de production, grâce au protocole mis en place par les équipes d’International SOS. 

Faire rayonner la France par le biais de collaborations à l’international 

Après avoir présidé la chambre de commerce française de Grande-Bretagne, puis le comité France-Singapour au Medef international, Arnaud Vaissié participe à la création du collège français bilingue de Londres (2011) et du Lycée International de Londres, Winston Churchill (2015). L’occasion pour lui de mettre en pratique son leitmotiv. « On est fiers qu’à plusieurs, c’est-à-dire, qu’à travers ces projets on a réussi à mettre en place, ensemble, deux systèmes éducatifs pour en tirer le meilleur. Ici, le système britannique apporte la focalisation sur les points forts des enfants, le travail en équipe, le digital, la prise de parole. Le système français lui, une culture générale solide et le développement d’un esprit critique ».  

En 2022, l’entrepreneur est nommé président de CCI France International qui regroupe 125 chambres de commerce et d'industrie françaises à l'international. Un nouveau moyen, là encore, de distiller sa fierté, faire rayonner la France et faire fructifier le commerce bilatéral. « Donc si on y réfléchit bien, la fierté ultime c’est que demain soit meilleur qu’aujourd’hui », conclut-il. 
 

Ne manquez pas la nouvelle édition de Big le 10 octobre prochain à l'Accor Arena Paris !
Je m'inscris gratuitement ! 

* Le lundi 9 octobre 2023, trois semaines après sa fracture de la mâchoire, Antoine Dupont recevait le feu vert du médecin afin de participer au quart de final de la Coupe du monde de rugby 2023 face à l’Afrique du Sud 

 

 

mélanie

Mélanie Bruxer

Rédactrice web