Ces 3 entreprises qui ont brillé lors de SPRING 50

SPRING 50 est une cérémonie annuelle de remise de prix aux 50 startups les plus innovantes et prometteuses de l’écosystème deeptech de Paris-Saclay. Parmi ces lauréates, 25 jeunes pousses ont été retenues pour “pitcher” le 16 mai 2024 sur la scène de Paris Saclay SPRING. Big média vous en présente trois d’entre elles.

  • Temps de lecture: 2 min
Paris Saclay Spring
@La French Tech Paris-Saclay/LinkedIn

Créé en 2018, Paris-Saclay SPRING met chaque année à l'honneur 50 startups pépites de demain, issues ou en lien avec son écosystème d’innovation et dont les projets s'inscrivent dans un ou plusieurs des secteurs stratégiques de l’événement : CleanTech, FoodTech, Santé, Technologies Numériques et Industrie & Services. 

L’objectif des organisateurs est d’accroître la visibilité de ces 50 startups dans les médias en les mettant en relation avec des investisseurs, des industriels et plus largement des acteurs de l’innovation en France et à l’étranger. Environ 7 200 rendez-vous d’affaires ont été organisés en 2023 et plus de 350 millions d’euros ont été levés par les promotions 2021, 2022 et 2023. Parmi les 50 startups sélectionnées, 25 ont été retenues pour “pitcher” en anglais le 16 mai et présenter leur activité sur la scène de SPRING 50. L’occasion pour Big média de vous en présenter trois d’entre elles.   

HealthTech, GreenTech et industrie 4.0, les tendances qui ont marqué cette édition de SPRING 50  

SYNAPTYS pour soigner la maladie d’Alzheimer 

Si elle n’est, pour l’instant, qu’en phase pré-clinique, l’entreprise SYNAPTYS pourrait changer la vie de milliers de personnes et révolutionner le secteur de la HealthTech. En effet, cette jeune société reposant sur treize années de recherches avec des profils scientifiques à très forte valeur ajoutée, développe une combinaison thérapeutique en vue de soigner des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. « SYNAPTYS a mis au point un nouveau médicament innovant et unique, capable de ralentir significativement, voire stopper, la maladie », selon son CEO, Sebastien Lasnier.  

LumiSync et son oscillateur 100 % photonique sur circuits intégrés photoniques (PIC) 

L’équipe de la future start-up LumiSync, issue du programme de prématuration Entente, a développé et breveté le premier oscillateur, appareil qui produit des oscillations mécaniques, optiques, acoustiques ou, le plus souvent, électriques, c'est-à-dire des courants alternatifs, 100 % photonique sur PIC (circuits intégrés photoniques) au monde. La photonique est une branche de la physique étudiant la production, la manipulation et la transmission des photons, dont les applications touchent des domaines variés (l'éclairage, la défense, les télécommunications, la santé, etc.).  

L’oscillateur permet donc de synchroniser la data à très haute fréquence avec une grande stabilité tout en étant extrêmement compact, 100 % optique, 1 000 fois moins énergivore et autant de fois plus rapide que les plus performants oscillateurs électroniques sur le marché. Une innovation qui touchera notamment les industries des télécommunications, de l'aérospatial et de la défense. 

AM3L afin d’accélérer la transition vers l’industrie 4.0 

Cette entreprise Deeptech conçoit et développe des matériaux 3D sur mesure, présentant des propriétés spécifiques améliorées. Ces développements s’inscrivent dans une démarche éco-responsable, assistée par analyses du cycle de vie et promouvant une économie circulaire avec des matériaux allégés, durables et recyclables. L’entreprise vise à façonner une nouvelle ère de fabrication, plus respectueuse de l’environnement et adaptée à l’évolution rapide des marchés. Grâce à de nouveaux matériaux poraux aux propriétés innovantes, AM3L souhaite s’adresser aux marchés des emballages éco-responsables, des filtres et amortisseurs.  

Emmanuel Lanoe

Emmanuel Lanoe

Rédacteur Web