Play-to-earn, create-to earn, quand le web 3 transforme les règles du jeu

Les cryptomonnaies et les NFT s’invitent dans l’industrie du jeu vidéo et transforment la manière de jouer. Zoom sur deux nouveaux modes de jeux qui intègrent la blockchain et permettent de gagner de l’argent : le Play to Earn et le Create to Earn.  
 

  • 25 août 2022
  • Temps de lecture: 2 min
the sandbox

En décembre 2021, Ubisoft, le plus grand éditeur de jeux vidéo français, intégrait la blockchain dans les jeux de sa plateforme Quartz.  Aujourd’hui, les  acteurs s’accordent à dire que l’avenir du secteur se joue dans ces nouveaux modèles incluant cryptomonnaie et NTF. « La blockchain offre une autonomie et une liberté sans précédent aux joueurs et ce à tous les niveaux : gouvernance, économie, interactions et même puissance de calcul distribuée », a affirmé Nicolas Pouard, directeur des projets Blockchain d’Ubisoft, lors d’une interview accordée à Big média en janvier 2022. Voici les deux principaux modèles de jeux qui se servent de la blockchain pour révolutionner le secteur. 

Play to earn : jouer pour gagner des cryptos

Dans les jeux play to earn (P2E) les participants gagnent des récompenses en jouant. Ces récompenses, souvent sous forme de jetons non fongibles (NFT) ou de cryptomonnaie, peuvent ensuite être échangées contre de l'argent réel sur des plateformes décentralisées dédiées. Les joueurs ont également la possibilité d’acheter des articles du jeu comme des personnages, des armes… puis de les revendre et ainsi  générer du profit. 

Ces jeux, très appréciés par les utilisateurs qui y trouvent à la fois le divertissement et le gain d'argent, ont également tapé dans l'œil de nombreux entrepreneurs, séduits par ce nouveau terrain de jeux propice à l'innovation. C'est le cas de Sorare, un éditeur de cartes de football numériques basées sur la blockchain qui a noué un partenariat avec Kylian Mbappé, le footballeur du Paris Saint Germain. En 2018, le premier à avoir utilisé cette technologie est le jeu Axie Infinity. Les joueurs y détiennent des NFT sous forme de personnages du jeu et les font s’affronter en échange de récompenses. Depuis, d’autres jeux se sont démarqués comme Battle Infinity, The Sandbox ou encore Pegaxy.

Create to earn : quand le web 3 se met au service de la créativité des joueurs

Du play to earn au create to earn il n'y a qu'un pas, franchi grâce à la démocratisation du Web 3. Le create to earn (C2E) est un mode de jeu dans lequel les participants créent leur propre contenu en échange de rémunérations. Cela implique de créer un contenu lié au jeu, le monnayer sous forme de NFT et le vendre. Grâce au C2E, le joueur ne se limite plus aux personnages et options qui lui sont proposés mais fait appel à sa créativité.   

Les NFT démocratisent fortement cette création de contenu. Ils offrent aux auteurs une liberté de création totale et une perspective  de gains plus importante. Les joueurs ont la possibilité de prendre le contrôle des droits, de la visibilité et des bénéfices de leurs contenus. Qui plus est, les NFT permettent aux créateurs de doter les actifs numériques d'attributs tels que la rareté, l'unicité et la preuve de propriété.
 

Tess Della Torre
Tess Della Torre Rédactrice web