Healthtech : Ludocare lève 4,2 millions d’euros pour aider les jeunes enfants atteints de maladies chroniques

Alexandra de la Fontaine, présidente et fondatrice de Ludocare, était sur la scène du Bang lors de la 7e édition de Big pour raconter comment la jeune pousse de la healthtech s’est emparé du marché des thérapies digitales à destination des enfants. 

  • 11 août 2022
  • Temps de lecture: 2 min
Alexandra de la Fontaine - Ludocare

Agir dès l’enfance. Telle est l'ambition  d’ Alexandra de la Fontaine, fondatrice de Ludocare. Créée en 2017, cette startup  lyonnaise s’est donnée pour mission d’améliorer la santé des enfants atteints de maladies chroniques, comme l’asthme, au travers de solutions dédiées. Cinq ans plus tard, la healthtech, devenue un acteur incontournable du marché des thérapies digitales dédiées à la pédiatrie, vient de lever 4,2 millions d’euros pour accélérer son développement. 

Penser la santé publique sur le long terme 

« Un patient sur deux ne prend pas ou prend mal son traitement ». C’est ce constat, qu’Alexandra de la Fontaine qualifie de « dramatique », qui a donné naissance à Ludocare. « Pour avoir un impact sur le long terme, on a décidé de s'adresser à la cible pédiatrique car, comme pour tout le reste, c'est dès l'enfance que tout se joue. Il faut donner la possibilité aux enfants d'apprendre à prendre correctement leur traitement. », explique l’entrepreneure. La startup mise donc sur l’autonomisation des patients, dès leur plus jeune âge, afin de maximiser leurs chances de vivre en meilleure santé, malgré leur pathologie.

Pour cela, Ludocare s’appuie sur la thérapie digitale et propose aux enfants un accompagnement personnalisé en complément de leurs traitements médicamenteux. Au moment des prises de médicaments, le robot de la startup sonne et appelle l’enfant. Il l’accompagne, pas à̀ pas, en énonçant le nom des médicaments, leur posologie et indique les bons gestes à accomplir par le biais d’animations sur l’écran. Le robot transmet également les données de suivi de prise du traitement aux parents via l’application connectée, et au médecin lors des consultations.

« J’ai toujours voulu contribuer à l’industrie de la santé », affirme Alexandra de la Fontaine. Après avoir remporté le Concours d’innovation i-Lab en 2019 et le prix de la Thérapie Digitale de l’année lors du congrès MedInTechs 2022, celle qui enfant se rêvait médecin démontre une fois de plus  l’utilité de l’innovation développée par sa startup en levant 4,2 millions d’euros auprès de Karista et Bpifrance en juillet 2022. « Nous contribuons à notre échelle à l’amélioration de la santé physique et psychique des enfants et au soulagement mental attendu  de leurs familles. Cette levée va nous permettre de démontrer les bénéfices cliniques et économiques de notre thérapie digitale. Notre stratégie est de faire de la France un tremplin pour l’international. », explique-t-elle dans un communiqué.

Big fait son grand retour pour sa 8e édition. Inscrivez-vous dès maintenant pour accéder en avant-première à la création de votre parcours personnalisé !
Je m'inscris à Big ! 

Yossra Hammami
Yossra Hammami Rédactrice web